Connaissez-vous les spécificités du courtage immobilier commercial ?

Publié le 08/09/2016 à 10:30

Par L'OACIQ

La vente ou l’achat d’une maison et la vente ou l’achat d’un commerce sont deux transactions très différentes. Aussi, quand il s’agit d’un immeuble commercial, il vaut mieux être accompagné par un courtier autorisé à œuvrer en courtage commercial par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).


« En vertu de la Loi sur le courtage immobilier, l’OACIQ s’assure que le professionnel autorisé a suivi une formation de base obligatoire et qu’il a réussi l’examen d’entrée spécialement conçu par l’OACIQ pour être courtier en immobilier commercial, explique Nadine Lindsay, présidente et chef de la direction de l’organisme. Il doit participer à un programme de formation continue obligatoire. »


Voici les particularités du courtage commercial :


La recherche


Que ce soit pour l’achat d’un entrepôt ou d’une nouvelle boulangerie bio, le courtier en immobilier commercial analysera le marché et trouvera les offres les plus concurrentielles. Il bataillera ferme pour que son client obtienne le meilleur prix. Et surtout, il sera présent jusqu’à la fin de la transaction, quand son client aura enfin les clés en main.


La mise en vente


Un local commercial sera souvent mis en marché par un appel de proposition. Il revient aux acheteurs intéressés de déposer une soumission. Le même procédé est utilisé pour les contrats de courtage : les courtiers doivent faire valoir leurs talents pour espérer les décrocher.


La visite


Dans le monde du courtage commercial, normalement, la visite de l’immeuble a lieu après que l’on a rempli une promesse d’achat. L’acheteur et le vendeur s’entendent sur le prix et sur les conditions de vente avant la visite du local. Plus que l’esthétique, c’est l’investissement qui importe.


Les formulaires


Les courtiers en immobilier commercial peuvent utiliser leurs propres formulaires, tant que ceux-ci mentionnent certaines informations obligatoires, comme l’identification des parties et de l’immeuble, le prix et les conditions de vente et la rémunération du courtier. L’OACIQ met également à la disposition des courtiers des formulaires adaptés à différents types de transactions.


La collaboration entre collègues


Si tous les courtiers doivent collaborer avec leurs collègues pour leur fournir rapidement l’information pertinente, en matière de courtage commercial, il y a toujours un risque que des informations financières parviennent aux oreilles de concurrents. Pour se protéger, le vendeur peut rendre la divulgation des informations sur son immeuble ou son commerce conditionnelle à la signature d’une entente de confidentialité. C’est le courtier en immobilier commercial qui s’en occupe et qui devient ainsi le dépositaire de la confiance entre l’acheteur et le vendeur.


Un point commun : des professionnels encadrés


Quel que soit le champ de pratique du courtier immobilier, il doit respecter un code de déontologie et souscrire une assurance responsabilité professionnelle.


Assurez-vous de choisir un professionnel autorisé par l’OACIQ ; une protection qui vous assure que le courtier avec qui vous faites affaire lors de votre transaction immobilière (commerciale ou résidentielle) détient les compétences requises pour chaque transaction.


Il est possible de le savoir en visitant la section «Vérifier le dossier d’un courtier», sur le site Web de l’OACIQ

À suivre dans cette section

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

Bio-K Plus à la conquête de nouveaux marchés

Édition du 08 Décembre 2018 | Jean-François Venne

Série 4 de 4 - Découvrez une PME dont le chiffre d'affaires repose en grande partie sur l'exportation.En 2018, Bio-K ...

Attention... cette nouvelle dragonne est un cheval de Troie

BLOGUE. La cofondatrice de Prana se soucie autant de l'utilité sociale des entreprises que de leur rentabilité.

VIA Rail: Siemens remplacera la flotte du corridor Québec Windsor

Mis à jour à 15:21 | La Presse Canadienne

VIA Rail a besoin de 32 nouveaux trains bidirectionnels pour maintenir sa capacité actuelle de 9100 sièges.