Monter dans le train de la transformation numérique

Publié le 13/04/2018 à 00:01

Par TELUS Affaires

En permettant de mieux répondre aux besoins des clients, la transformation numérique est un gage de prospérité pour les entreprises, et par le fait même, pour tout l’écosystème économique québécois. Aperçu de ce que les nouvelles technologies peuvent faire pour vos affaires.

On entend souvent parler de transformation numérique, mais concrètement, de quoi s’agit-il exactement? Hugues Bélanger, directeur principal, Alliance stratégique chez TELUS, explique que cela consiste à utiliser l’ensemble des nouvelles technologies numériques et de repenser son modèle d’affaires afin de pouvoir répondre plus facilement et de façon plus agile aux besoins des clients.

«Si les moyens technologiques dont on dispose aujourd’hui sont extrêmement flexibles et les possibilités sont infinies, ce sont les humains derrière la technologie qui permettront vraiment de changer les choses et de créer les conditions, l’environnement et la culture d’innovation nécessaires pour accroître son avantage concurrentiel», souligne-t-il.

Les entreprises bénéficient également d’un bon coup de pouce: l’infonuagique. Celle-ci permet en effet de libérer les entreprises de tout l’équipement (serveurs, etc.) que nécessitent le traitement et la conservation des données, et des coûts reliés à ceux-ci. «L’infonuagique a démocratisé l’accès à des outils numériques de plus en plus sophistiqués, et les met à la portée des entreprises de toutes tailles», se réjouit M. Bélanger. Qui plus est, elle décharge les entreprises de l’obligation d’embaucher un grand nombre de ressources en TI, un recrutement qui peut être ardu en période de pénurie de main-d’œuvre.

La force des données
De quelle façon la transformation numérique peut-elle stimuler la croissance des affaires? En fournissant de nouveaux outils pour collecter et traiter des données. Ces précieuses informations aideront à mieux cibler et même à anticiper les besoins de la clientèle, et d’y répondre de la façon la plus efficace possible.

«Pour illustrer ce concept, prenons l’exemple du commerce en ligne et de la forte pression qu’il exerce sur le commerce de détail. Dans ce contexte de concurrence féroce, où la compétition vient désormais de partout, les magasins traditionnels doivent se réinventer afin d’offrir aux consommateurs une expérience client qui leur donnera envie de se déplacer dans leurs boutiques», dit M. Bélanger.

Les nouvelles technologies peuvent favoriser la réussite de cette transition: par exemple, elles donnent accès à des informations sur la façon dont les clients se déplacent en magasin, les produits qui les attirent et ceux qui les intéressent moins, etc. «La beauté de la chose, c’est que l’on n’a plus besoin de faire d’enquêtes et de sondages sur le terrain, puisque l’on peut obtenir des données directement et en temps réel. Cette connaissance offre aux commerçants la possibilité de créer l’expérience client la plus agréable et immersive possible, de littéralement brancher le magasin sur les besoins et attentes de la clientèle, tout en facilitant la planification des commandes, la gestion de l’inventaire et des stocks», note M. Bélanger.

Adapté à toutes sortes d’entreprises

Quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, toutes les entreprises peuvent tirer profit de la transformation numérique. Les start-up sont bien souvent les premières à faire preuve d’innovation et à utiliser les nouvelles technologies. «C’est d’autant plus facile pour elles qu’elles ne sont pas prises dans le carcan d’une foule de procédés et de processus établis de longue date», remarque M. Bélanger. Grâce à la souplesse et la réduction des coûts rendue possible par l’infonuagique, aujourd’hui, les petites entreprises ont accès aux mêmes outils que les grandes. Par exemple, un système de gestion de relation client qui autrement pouvait nécessiter un budget important prendra la forme d’un simple abonnement à un service en ligne. «Ces services experts sont désormais à la portée des petites entreprises et les aident à demeurer concurrentielles», fait valoir M. Bélanger.

Les PME tirent aussi parti de la flexibilité en matière de coûts, puisque la facturation se fait généralement en fonction de la consommation.

Du côté des grandes structures, la transformation numérique aide à rendre l’expérience client plus fluide, à faciliter la gestion des stocks et même à créer des produits uniques et personnalisés. «On pourrait penser par exemple à un détaillant de chaussures de sport qui fabrique des modèles pouvant être adaptés selon les désirs du client: couleur, motifs, etc. C’est une façon de bonifier l’expérience émotionnelle et de créer un lien avec la marque», illustre M. Bélanger.

Si l’on se réfère au processus de transformation numérique opérée ces dernières années par TELUS, on constate à quel point l’entreprise, qui vit elle-même ce changement au quotidien, a réussi à se mettre littéralement dans les souliers de ses clients. «Nous avons changé les façons de faire, revu notre chaîne de valeur à l’interne, mais aussi revu de fond en comble l’offre dans nos boutiques. Ce ne sont plus de simples centres de services, mais des magasins où les clients peuvent faire l’expérience d’une vie connectée», mentionne M. Bélanger.

Les impacts socio-économiques de la transformation numérique sont nombreux. Cette transformation est un moteur de développement pour l’écosystème d’affaires québécois. Elle permettra à nos entreprises de demeurer concurrentielles au sein d’une économie du savoir mondiale.

À la recherche d’idées et d’information pour entreprendre un grand virage au sein de votre entreprise? Le Salon de la transformation numérique qui se tiendra le 18 et le 19 avril prochain à la Place Bonaventure à Montréal peut être une excellente source d’inspiration.

Les questions à se poser pour réussir sa transformation numérique
• Comment puis-je donner une valeur ajoutée tout en simplifiant l’expérience client?
• Comment le numérique peut-il m’aider à mieux répondre aux besoins et attentes de la clientèle?
• Qui sont mes concurrents et quelles sont les tendances dans le marché?
• Comment gagner en agilité, autant à l’interne qu’à l’externe de mon entreprise?
• Comment attirer, retenir et assurer un développement continu des meilleurs talents?

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

L'usine de Bombadier à La Pocatière sera touchée par les coupes

Il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

D'ici la fin février, c'est environ 100 travailleurs qui seront mis à pied malgré le nouveau contrat de 468M$.

De nouveaux trains Azur pour la STM

10:13 | AFP

La majeure partie de la fabrication et de l’assemblage des véhicules devrait être réalisée à l’usine de La Pocatière.

Stan Lee, le père de Marvel, s'est éteint

15:04 | AFP

En 1961 il imagine l’équipe de superhéros « Les Quatre Fantastiques » et change la bande dessinée à jamais.