Espace Blitz: pour favoriser la diplomation

Publié le 21/11/2017 à 11:15

Par UQAM

Selon le classement QS Best Student Cities 2017, paru en février dernier, Montréal a détrôné Paris à la première place des meilleures villes où étudier dans le monde. Cette distinction a réjoui Émilie Tremblay-Wragg et Sara Mathieu-Chartier. Diplômées de la maîtrise en éducation de l’UQAM et candidates au doctorat, les deux jeunes femmes ont cofondé, en 2015, les retraites de rédaction «Thèsez-vous?». Le concept: réunir, l’espace d’un week-end, une quarantaine d’étudiants aux cycles supérieurs qui souhaitent combattre la procrastination. Pour les aider à progresser, on leur offre un environnement à la fois calme, stimulant et encadrant. Outre les périodes de rédaction, des ateliers pratiques sur les défis inhérents aux études supérieures sont proposés.


Le succès de leur initiative a été instantané. «Thèsez-vous?» en sera prochainement à sa 25e édition et a été sacré projet par excellence au plus récent gala Forces Avenir. «Les étudiants sont nombreux à manifester le besoin de poursuivre l’expérience de rédaction collaborative, interdisciplinaire et interuniversitaire au-delà des retraites, une fois de retour en ville», constate Émilie Tremblay-Wragg. Certains organisent même des rencontres dans des cafés, un peu partout au Québec. «Sur notre page Facebook, il y a presque une offre de rencontre par jour!», rapporte la doctorante.


Les étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat dans les universités montréalaises représentent un bassin de 20 000 usagers potentiels, soulignent les deux entrepreneures. «Au Québec, près d’un doctorant sur deux n’obtient pas son diplôme et la durée des études dépasse très souvent le temps prévu, rappellent-elles. Le taux d’abandon prive la société de citoyens qualifiés, motivés à partager leurs savoirs et à contribuer au développement économique de Montréal.»


Blitz Paradiso, l’OBNL derrière «Thèsez-vous?», souhaite établir à Montréal un premier espace collectif de rédaction conçu pour les étudiants de deuxième et troisième cycles. L’Espace Blitz présenterait les caractéristiques idéales en matière de mobilier, d’ergonomie et de luminosité pour permettre à 40 étudiants de rédiger en même temps. «En plus du lieu, l’idée est de proposer des services reposant sur l’avancement des connaissances en matière de pédagogie et de rédaction universitaire», souligne Émilie Tremblay-Wragg. Le projet a remporté deux prix (dont celui du public remis par le Quartier de l’innovation) dans le cadre du Rendez-vous Pile 2017, un événement visant à stimuler l’innovation chez les étudiants et les professeurs de l’UQAM.


Les démarches en vue de trouver un local vont bon train. «Nous visons un emplacement à proximité du métro Jean-Talon, au croisement de deux lignes de métro desservant les universités montréalaises, car il s’agit d’un quartier où l’on retrouve un bassin important d’étudiants universitaires», note Sara Mathieu-Chartier. L’Espace Blitz, espèrent-elles, contribuera à solidifier la réputation de Montréal comme destination de premier choix en matière de tourisme académique. Il n’est pas exclu qu’un espace semblable voie ensuite le jour à Québec, à Sherbrooke et en Outaouais.


Le projet est lié au développement d’une plateforme numérique pour gérer les inscriptions aux retraites, qui offrirait également aux usagers un outil facilitant l’organisation de rencontres de rédaction géolocalisées. Cet Espace numérique serait la première plateforme/application francophone du genre. «Son potentiel de dissémination est réel auprès de la communauté académique francophone, insiste Émilie Tremblay-Wragg. Seulement en France, on estime la population de doctorants à 60 000 personnes.»


 


 

À suivre dans cette section

Les dossiers partenaires c'est quoi ?

Les dossiers partenaires sont mis à la disposition d'annonceurs désirant publier des contenus destinés à la communauté d’affaires. Les sujets de ces contenus et leur traitement demeurent à l’entière discrétion des annonceurs. Les journalistes de Les Affaires ne sont pas impliqués dans la rédaction de ces contenus.

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.