Luxueuse et abordable: Hôtel Le Dauphin, Drummondville

Publié le 20/04/2013 à 00:00

Luxueuse et abordable: Hôtel Le Dauphin, Drummondville

Publié le 20/04/2013 à 00:00

Par Claudine Hébert

«En région, les voyageurs n'ont pas toujours le réflexe de louer une suite, même si elle est offerte à partir de 165 $», constate Caroline Milot, copropriétaire de l'hôtel Le Dauphin, à Drummondville. Cette dernière a fait aménager trois suites Signature au coût de 40 000 $ chacune. Ces suites de près de 600 pi2 sont dotées d'un plancher en bambou, d'un grand lit à baldaquin, d'une immense salle de bain avec bain thérapeutique double et douche en verre ainsi que d'un foyer. «Ces unités auraient pu tout aussi bien porter le nom Exécutive, Présidentielle ou Romantique. Mais j'ai préféré les baptiser Signature. Ainsi, le produit plaît autant à la clientèle d'affaires qu'à la clientèle d'agrément», indique Mme Milot. Ce fut une bonne décision ; les trois suites ont un taux d'occupation de 75 %.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: