Stockholm, la métropole verte où rien ne se perd

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Stockholm, la métropole verte où rien ne se perd

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Par Julien Brault

Série Intelligence nordique - Série 2 de 5
Les Affaires vous fait découvrir cinq villes du nord de l'Europe qui se démarquent en matière d'utilisation des technologies. Le Québec, tout aussi nordique, pourrait s'en inspirer.


Le Stockholm Royal Seaport, un ancien secteur industriel en pleine revitalisation, offre bien davantage que des appartements modernes destinés à la classe moyenne. Pour les cher- cheurs et les entreprises, c’est une fenêtre sur le futur des villes inte


Cliquez ici pour consulter notre dossier sur les villes intelligentes


Stockholm, en Suède, était déjà l'une des métropoles les plus vertes du monde en 2009. Pourtant, la Ville de Stockholm a décidé de transformer ce qui aurait pu être un bête projet immobilier en un laboratoire où les dernières technologies vertes seraient mises à l'essai.


Le Stockholm Royal Seaport, un ancien secteur industriel en pleine revitalisation, offre ainsi bien davantage que des appartements modernes destinés à la classe moyenne suédoise. Pour les chercheurs et les entreprises, c'est ni plus ni moins qu'une fenêtre sur le futur des villes intelligentes. «Nous voulions que le projet permette à l'industrie et aux universités de mettre à l'essai de nouvelles technologies et de nouvelles manières de faire des affaires», souligne Staffan Ingvarsson, directeur général adjoint de la Ville de Stockholm.


La Ville, qui possédait la plupart des terrains du secteur, a ainsi décidé d'imposer aux promoteurs immobiliers des objectifs d'efficacité énergétique très contraignants. Les nouveaux bâtiments érigés dans le quartier doivent ainsi se limiter à consommer 55 kilowattheures par mètre carré par année, une consommation trois fois moins élevée que la moyenne à Stockholm.


«Les promoteurs sont libres d'utiliser les technologies qu'ils veulent, mais ils doivent se conformer à nos exigences d'efficacité énergétique», explique Staffan Ingvarsson. Tout en fournissant un certain cadre, la Ville s'est bien gardée de faire des choix technologiques dans ce dossier. À la place, elle a mis sur pied l'organisme Stockholm Royal Seaport Innovation, un centre où les universités, les développeurs immobiliers et les entreprises technos collaborent pour peaufiner les technologies de demain.


Cliquez ici pour consulter notre dossier sur les villes intelligentes



image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour le 23/09/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

La Fromagerie de l’Île-aux-Grues riposte à l'offensive européenne

13/09/2018 | Annie Bourque

PME DE LA SEMAINE. Elle mise sur l’authenticité de ses six nouveaux fromages et le côté haut de gamme de ses produits.

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

24/09/2018 | lesaffaires.com

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...