Avoir pignon sur le web ou vendre sur Amazon ?


Édition du 19 Mai 2018

La clé de la réussite en immobilier : l'emplacement, l'emplacement et l'emplacement. La maxime est tout aussi valable en ligne. Un commerçant doit-il avoir pignon virtuel avec sa propre boutique ou vendre en tant que tiers sur une plateforme comme Amazon ? Nous avons posé la ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Montréal: les ventes résidentielles grimpent de 11% en octobre

C’est le segment de la copropriété qui a été le plus actif.

La SQDC dévoile une première boutique

16/10/2018 | AFP

« Ce sont vraiment des prix qui sont là pour faire compétition au marché noir, » a rappelé Jean-François Bergeron.

À la une

Les «turbulences» aux États-Unis sont une occasion pour le Canada, selon Mitch Garber

13/11/2018 | François Normand

Voici le plan de match du président du conseil d'Investir au Canada pour attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Bourse: Wall Street termine sur une note négative

Mis à jour le 13/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La séance était très hésitante entre la faiblesse du secteur de l’énergie, le repli de grands noms.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

13/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»