Jean-Sébastien Noël : Le charismatique

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Juin 2015

Jean-Sébastien Noël : Le charismatique

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Juin 2015

Par Valérie Lesage

[Photo : Martin Flamand]

Un créateur et un rassembleur. C'est ainsi que se définit Jean-Sébastien Noël, cofondateur et responsable de La Ruche, la première plateforme de sociofinancement du monde destinée à une ville-région. Sa mission : stimuler l'économie de la capitale par le pouvoir citoyen.


Cliquez ici pour découvrir 24 autres stars du Québec de demain


L'entrepreneuriat comme antidote à l'austérité, quoi. «Vous avez en tête un rêve, un projet ? Ayez confiance en vous et foncez !» lance le leader charismatique de 36 ans.


Fils d'entrepreneur et golfeur de haut niveau, Jean-Sébastien Noël a pris à 21 ans la direction du bar Le Vogue à Québec, puis du complexe l'Ozone (bar-resto-hôtel) à Sainte-Foy. Cent vingt-cinq employés et un trafic de 2 500 places par soir !


Le diplômé en marketing de HEC Montréal a aussi conçu, plus tard, une application mobile pour le géant autrichien Red Bull. «Il a réussi à rencontrer le fondateur, même si à la base il ne connaissait que le représentant local. Il en a traversé des embûches !» se souvient son frère Louis-Philippe, président d'InnVue. Fin 2012, Red Bull a racheté le projet de Jean-Sébastien Noël pour l'intégrer à l'interne.


Collaborateur du Carnaval de Québec et d'autres festivals dans la capitale, l'entrepreneur est toujours actif dans les applications mobiles avec uGene, son agence d'intelligence urbaine. Mais son grand projet, c'est La Ruche, un parvis d'église à l'ère du Web, un multiplicateur de réseaux, un testeur d'idées et un accélérateur de réussites.


«Ça prenait du front pour mobiliser tous ces élus municipaux et gens d'affaires autour d'un projet aussi novateur», remarque Annie Fernandez, présidente de Fernandez Communication et membre du SM40, le réseau de 60 ambassadeurs qui évaluent les projets soumis à La Ruche et accompagnent les promoteurs vers la réussite.


«Le SM40 est un groupe de gens qui se sont réalisés dans leur travail et qui ont le goût de réaliser Québec. On a à coeur de redonner pour construire», précise Jean-Sébastien Noël, avec un enthousiasme contagieux.


«Toutes les villes du monde auront un jour une plateforme de sociofinancement», rêve-t-il. Déjà, d'autres villes demandent leur ruche. Chacune devra toutefois avoir ses ambassadeurs et stimuler l'entrepreneuriat régional. Et un jour, espère l'instigateur de celle de Québec, un toit provincial donnera accès à des contributeurs encore plus nombreux.


À ce jour, 105 projets ont été lancés en ligne. Ils ont recueilli des contributions totales de 385 000 dollars en deux ans, avec un taux de réussite de 65 %.


La Ruche doit encore être peaufinée avant de se multiplier, mais apparemment, rien ne peut arrêter l'entrepreneur, dont les proches admirent la foi et la persévérance. «Si tu as un voilier et que tu dois traverser l'océan, c'est mon frère que tu veux comme capitaine. Il affrontera toutes les tempêtes», dit Louis-Philippe, qui nage quatre kilomètres avec son aîné de trois à quatre matins par semaine.


«Je fais partie de ceux qui croient encore qu'on peut changer le monde, dit Jean-Sébastien Noël. Je suis motivé par le bien commun. Ma propre richesse est limitée par la pauvreté de mon voisin, et c'est ensemble qu'on ira plus loin.»


Âge : 36


La rock-star que vous souhaiteriez être ? Leonard Cohen


Pourquoi ? À cause de son sourire. On dirait qu’il a compris le bonheur. Et qu’il comprend le moment.


Si vous étiez un livre, ce serait... Le Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry


Pourquoi ? Parce qu’on est tous le petit prince dans le royaume d’un autre et, avant de connaître son monde, il faut voyager. Aussi, la plus belle réalisation d’une vie est d’apprivoiser quelqu’un et d’en prendre soin. Ce livre est une bible pour moi. On est tous un petit prince, car derrière chaque adulte il y a un enfant qu’on oublie parfois.


Cliquez ici pour découvrir 24 autres stars du Québec de demain

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La plateforme de financement La Ruche recrute l’ex-conseillère municipale Elsie Lefebvre

11/04/2018 | lesaffaires.com

Le site de financement participatif compte ainsi accélérer sa croissance dans la métropole.

Le sociofinancement part à la conquête des régions

04/10/2017 | Matthieu Charest

En quête de rayonnement, la plateforme de financement participatif Ulule s’apprête à traverser le Québec.

OPINION Financement d'entreprises: l'art de se faire désirer
Édition du 28 Janvier 2017 | Nathalie Vallerand
L'entrepreneuriat, vu par ceux qui sont passés par là
Édition du 15 Octobre 2016 | Nathalie Vallerand

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: