10 idées pour dynamiser le tourisme: abolir les taxes de vente (3)


Édition du 09 Mai 2015

10 idées pour dynamiser le tourisme: abolir les taxes de vente (3)


Édition du 09 Mai 2015

Par Claudine Hébert

Les 10 idées: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -10


Les vacanciers qui voyagent régulièrement aux États-Unis auront constaté qu’une dizaine d’États n’appliquent aucune taxe de ventes sur l’achat de vêtement et de chaussures. C’est le cas notamment au New Hampshire, au Vermont, au Delaware, en Pennsylvanie, en Oregon. Au Minnesota, cette exemption sert littéralement d’attraction touristique.


Cet État accueille d’ailleurs le Mall of America (MOA). Construit en 1992, en banlieue de Minneapolis/St.Paul tout près de l’aéroport, il s’agit du plus gros centre commercial des États-Unis avec plus de 520 commerces, dont une cinquantaine de restaurants, un aquarium et un parc d’amusement intérieur. Un système de navette relie le centre commercial à plus d’une cinquantaine d’hôtels situés à 10 minutes de l’établissement, y compris à l’aéroport.


Sur les 42 millions de visiteurs annuels du MOA, plus de 17 millions proviennent de l’extérieur de l’État. « Ils viennent justement parce qu’il n’y a pas de taxe de ventes sur leurs achats. Qui aurait cru que la mode deviendrait un des principaux éléments d’attraction du Minnesota? » souligne Douglas Killian, directeur des communications au Mall of America. Le mégacentre complète actuellement des travaux d’agrandissement de 350 millions de dollars qui se traduiront par l’ajout d’un hôtel Marriott et d’une cinquantaine de boutiques cet automne.


Aujourd’hui, le Minnesota accueille 69 millions de touristes. Ces touristes génèrent plus de 13 milliards de dollars de ventes brutes en matière de loisirs et d’hébergement, soit le double d’il y a dix ans, signale Alyssa Ebel, directrice des relations publiques d’Explore Minnesota. Elle estime que plus de 700 000 de ces touristes proviennent du Canada.


« L’exemption de taxes sur les vêtements et les chaussures aurait sans aucun doute un impact positif sur le tourisme au Québec. Cette mesure pourrait contribuer à améliorer les principales zones commerciales de la province », croit le consultant en tourisme, Éric Fournier.


RETOUR AU DOSSIER



  1. Les transports aériens à bas prix

  2. Un crédit d'impôt pour passer ses vacances au Québec

  3. Abolir les taxes sur les ventes de vêtements

  4. Faire du vélo un levier touristique

  5. Miser sur le tourisme sportif

  6. Courtiser les "foodies"

  7. Profiter de l'essor du tourisme autochtone

  8. Peaufiner le produit croisière

  9. Faire bonne impression

  10. Quelques suggestions des gens d'affaires


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Dépenses des ménages au Québec : Les ménages dépensent plus pour les contenus culturels dématérialisés

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

De 2010 à 2015, le montant que les ménages québécois ont dépensé chaque année en moyenne pour la culture et les ...

Lettre ouverte : être le premier ministre de tous les Québécois

Édition du 10 Novembre 2018 | Jean-Paul Gagné

Monsieur le premier ministre,Félicitations pour la victoire de votre parti. En réalité, c'est surtout la vôtre, en ...

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:53 | LesAffaires.com et AFP

«Le cours du pétrole reste le sujet le plus sensible pour les marchés.»

Titres en action: Alstom, Tencent, Samsung...

06:53 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le bénéfice de Loblaw plonge au troisième trimestre

Il y a 57 minutes | La Presse Canadienne

Ça représente une dégringolade de près de 88 pour cent.