Un choix difficile entre la Chine et les États-Unis


Édition du 12 Août 2017

Représentant la part du lion de l'investissement mondial dans les technologies propres, la Chine impose ses priorités et sa façon de faire, ce qui peut être une menace de taille pour les entreprises canadiennes, mais laisse aussi miroiter des occasions d'affaires particulièrement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York

L'activité industrielle américaine et son secteur de l'automobile commencent à pâtir des sanctions de la Chine.

Les Bourses au rouge, sur fond de début de «guerre froide commerciale»

«On savait que la menace de tarifs sur la Chine était réelle mais on pensait que Washington allait finir par négocier»

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

Il y a 43 minutes | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...