Un choix difficile entre la Chine et les États-Unis


Édition du 12 Août 2017

Représentant la part du lion de l'investissement mondial dans les technologies propres, la Chine impose ses priorités et sa façon de faire, ce qui peut être une menace de taille pour les entreprises canadiennes, mais laisse aussi miroiter des occasions d'affaires particulièrement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

L'affaiblissement de la Chine fera mal à l'économie mondiale

14/10/2017 | François Normand

ANALYSE - Plusieurs secteurs seront affectés par la chute du PIB chinois, selon une nouvelle étude. Voici lesquels.

Les yogourts Iögo seront vendus à Hong Kong

12/10/2017 | Martin Jolicoeur

Cinq ans après le lancement de Iögo, la québécoise Ultima s'apprête à attaquer le marché asiatique.

À la une

Airbus prend le contrôle du CSeries: bonne ou mauvaise nouvelle?

16/10/2017 | François Pouliot

Bonne ou mauvaise nouvelle? Des questions demeurent sur la valeur du placement du gouvernement du Québec. Mais, bonne.

Quelques éclaircissements sur la vente de la CSeries

16/10/2017 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Sous le couvert de l'anonymat, un ingénieur d'Airbus témoigne...

«La plainte de Boeing n'a rien à voir», assure Bombardier

16/10/2017 | Martin Jolicoeur

Le bras de fer qui l'oppose à Boeing n'expliquerait en rien la prise de contrôle du CSeries par Airbus.