Un 4x4 électrique pour les mines

Publié le 31/10/2011 à 11:23

Un 4x4 électrique pour les mines

Publié le 31/10/2011 à 11:23

Par Ulysse Bergeron

Pedno, une entreprise de la vallée de l'aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean, a développé un prototype de véhicule 100 % électrique destiné au secteur minier uniquement. Le Minautore, un quatre roues motrices, pourrait bien envahir les dédales des mines souterraines de la planète d'ici quelques années.

Le Minautore de Pedno a été conçu pour répondre aux exigences spécifiques du secteur minier. Compact et robuste, le véhicule possède la puissance suffisante pour transporter quatre personnes sur un plan incliné de 26 %. « Il est équipé de deux moteurs, un destiné aux roues arrière et l'autre pour celles à l'avant », explique Maurice Duperré, président de Pedno et instigateur du projet. Le véhicule est alimenté par deux groupes de six batteries qui totalisent 76,8 volts.

C’est dans la mine Niobec de Saint-Honoré, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, que l'entreprise a effectué des essais techniques de son unique prototype, dont le développement a requis un investissement frôlant le million de dollars, Résultat: sur un terrain plat et boueux à une vitesse constante de 30 km/heure, l'autonomie des batteries est de deux heures et demie ou 80 kilomètres.

Le temps de recharge dépend évidemment de la puissance du chargeur. Pour un chargeur de 12 ampères, le temps de charge est de 16 heures, tandis que pour un chargeur industriel de 140 ampères, la durée de charge chute à 2,5 heures.

L’entreprise a développé un système de recharge des batteries qui augmente la performance du véhicule. En descendant une pente détenant 15,4 % d'inclinaison, les batteries récupèrent jusqu'à 15 % de l'énergie utilisée pour gravir cette même pente. Un atout pour un véhicule oeuvrant dans les profondeurs des mines.

Développé pour les mines souterraines, le Minautore permet une double économie énergétique. Tout d’abord sur le coût de carburant. Le coût de charge quotidien s’élève en moyenne à 1,58 dollar. De plus, le véhicule électrique n'émet aucun gaz à effet de serre, ce qui, à grande échelle, permettrait d'économiser sur les frais engendrés par les systèmes de ventilation.

Pedno a entrepris le développement du Minautore en 2009. L'entreprise compte maintenant poursuivre ses essais technologiques dans la mine-laboratoire de CANMET. « Cela nous permettra de recueillir des données précises sur le véhicule », indique Maurice Duperré.

Le Minotaure pourrait conquérir d’autres marchés. « Nous développons des produits qui ont une portée mondiale », indique Maurice Duperré, ajoutant que Pedno cible l'ensemble du secteur minier. Éventuellement, chaque véhicule conçu pourra être adapté aux spécificités propres à l'environnement dans lequel il roulera.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le Salon automobile de Detroit est commencé

14/01/2019 | AFP

La réaction des constructeurs aux tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis est également très attendue.

Transport électrique: le Québec bien placé pour en profiter

Édition du 16 Juin 2018 | Simon Lord

L'Ontario s'est toujours démarqué dans le secteur des voitures. Le transport électrique pourrait changer les choses.

À la une

FNB: Comment Banque Nationale Investissements veut faire sa place

Il y a 2 minutes | Stéphane Rolland

En entrevue, Annamaria Testani, vice-présidente chez BNI, nous explique sa stratégie.

Cette appli visant à optimiser le traitement de la dépression a été inventée à Montréal

Il y a 6 minutes | La Presse Canadienne

L'outil a franchi avec succès des rondes d'élimination du AI XPRIZE, et est en lice pour le prix de 3M$US.

Ottawa retardera sans doute une décision sur l'expansion de Trans Mountain

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

L'impact sur les épaulards résidents du Sud est au centre des discussions.