Pas d'avenir sans bornes de recharge

Publié le 07/11/2011 à 16:46

Pas d'avenir sans bornes de recharge

Publié le 07/11/2011 à 16:46

Par Ulysse Bergeron

«Sans le déploiement d'un réseau étendu de bornes de recharge, le nombre de voitures électriques sur les routes pourrait stagner », indique Ian Forsyth, directeur de la planification chez Nissan Canada.


La crainte d'une « panne d'électricité » est un frein à l'expansion des automobiles électriques, selon lui. Il considère qu'il serait difficile d'espérer que les automobiles électriques dépassent « les 5% à 10% » du parc automobile canadien sans la mise en place d'infrastructures permettant leur recharge.

Pourtant, rappelle-t-il, au Canada, « 90% des conducteurs parcourt moins de 80 kilomètres en une journée ». Une récente étude révélait qu'aux États-Unis, les automobiles restaient en moyenne stationnée près de... 23 heures par jour !

Certes, la curiosité des consommateurs à l'égard des véhicules électriques est notable. Au cours de la dernière année, ceux-ci ont volé la vedette lors des salons de l'automobile.


Toutefois, l'intérêt se transpose difficilement dans les ventes qui, à ce jour, restent limitées. Moins de 70 Leaf de Nissan – première voiture de série 100% électrique à être commercialisé – ont été vendues au Canada depuis sa mise en marché cette année.

Mais Ian Forsyth est confiant. L'électrification du transport doit être perçue comme une « occasion d'affaires » par les entreprises qui œuvrent dans le secteur.


Il cite l'exemple de Pionneer Energy, propriétaire de nombreuses stations-service au Canada, qui a implanté des bornes de recharge dans certaines de ses stations en Ontario. « Nous ne partons pas de zéro, soutient Ian Forsyth. Les infrastructures aux abords des grandes artères existent déjà. Elles sont nombreuses et l'électricité y est déjà présente.»

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

20/11/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Ce gratte-ciel nourrit 5500 personnes, réduire la circulation à Montréal d'un coup, faillite annoncée pour Tesla.

À surveiller: Canadian Tire, Uni-Sélect et Telus

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Uni-Sélect et Telus?

À la une

Feedback: un ami qui vous veut du bien

12/12/2017 | Francis Gosselin

BLOGUE INVITÉ. Est-il temps de dire adieu aux évaluations annuelles? Plusieurs entreprises l'ont fait.

Le moyen le plus facile de profiter du bitcoin

12/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Je vais vous parler de produits dérivés sans évoquer la Bourse, la spéculation, la bulle…

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

11/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...