Un plan à partir de 500 $

Publié le 13/11/2010 à 00:00, mis à jour le 12/11/2010 à 10:13

Un plan à partir de 500 $

Publié le 13/11/2010 à 00:00, mis à jour le 12/11/2010 à 10:13

L'écologie a le vent en poupe auprès des petites entreprises canadiennes. C'est ce que démontre un sondage mené en février par Ipsos Reid pour le compte de RBC auprès d'un millier de propriétaires de petites entreprises du pays. Près de 46 % d'entre elles ont déjà mis en oeuvre une politique environnementale, et 6 % songent à le faire.


L'enquête révèle également que les provinces canadiennes n'ont pas toutes les mêmes priorités. Ainsi, en Alberta et en Colombie-Britannique, c'est le recyclage qui occupe le premier rang des initiatives environnementales privilégiées par les propriétaires de petites entreprises. Dans les Maritimes, ceux-si se concentrent surtout sur la diminution de la consommation d'énergie.


Quant au Québec, la réduction de la consommation et la pollution de l'eau semblent la voie choisie par plus du tiers des entrepreneurs. Et, parce que vert ne rime pas forcément avec cher, il est intéressant de constater que 59 % des entreprises qui possèdent un plan vert disent y avoir consacré moins de 500 $ au cours des deux dernières années.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Dollarama lance sa boutique en ligne

Les articles sont vendus à la caisse.

Expérience client: un séjour à Paris

Être client à Paris... Du calme. Mon expérience n'a pas été celle que vous imaginez.

Voici pourquoi les enfants des milléniaux conduiront avec leur voix…

BLOGUE. Un indice : c’est grâce à une technologie développée à Montréal.