Quoi de neuf au Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2018

Quoi de neuf au Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Septembre 2018

Par Claudine Hébert

Le complexe du ­Domaine ­Château ­Bromont vient de bonifier son offre hôtelière d’une quarantaine de condos, situés à moins de sept minutes de marche du ­Château. Un service de navette est également offert.

Des investissements, de nouvelles salles, de nouveaux services et plus encore pour faciliter la vie des organisateurs d'événements. Petit tour de la province.


Bas-Saint-Laurent


Déjà plus de 40 millions de dollars investis à Rivière-du-Loup


Depuis cinq ans, les hôteliers de Rivière-du-Loup prennent les grands moyens pour faire de leur ville une destination de choix pour les événements d'affaires d'envergure. Plus de 40 M $ ont été jusqu'à maintenant investis pour bonifier l'offre hôtelière du secteur. Notez que l'Hôtel Universel compte maintenant une toute nouvelle section de 80 chambres, ce qui porte à 301 le nombre de chambres de l'établissement. « Grâce à cet agrandissement, la ville peut aisément accueillir de 30 à 35 grands congrès de 700 délégués et plus par année, soit une dizaine de congrès de plus que la moyenne actuelle », soutient Martin Lévesque, directeur général de l'Hôtel Universel. Outre ces investissements, la Ville de Rivière-du-Loup compte sur une campagne de promotion originale pour faire parler d'elle partout au Québec. Elle s'est associée avec une entreprise de transport de la région qui affiche une quarantaine de ses remorques la nouvelle signature de la campagne promotionnelle, « Embarquemonloup.com... direction Rivière-du-Loup ».


Québec


Réduire pour mieux recevoir


En règle générale, les hôtels annoncent en grande pompe les agrandissements de leur établissement. Cela n'est pas le cas pour le Château Laurier, à Québec, qui a plutôt réduit son nombre de chambres de 282 à 271. Ce régime minceur qui a coûté 2,5 M $ permet à la famille Girard d'offrir des chambres encore plus spacieuses à sa clientèle. « Les réservations pour des événements d'affaires ont d'ailleurs augmenté de 9 % pour la prochaine année », dit Johanne Caron, directrice des ventes de l'hôtel.


Outaouais


Rencontre au lac Meech


L'Outaouais, plus particulièrement le parc de la Gatineau, compte une nouvelle adresse pour tenir des lac-à-l'épaule et d'autres réunions stratégiques : la maison O'Brien. Revitalisé au coût de 3,9 M $, ce manoir de 11 chambres qui surplombe le lac Meech a été construit en 1930 par l'homme d'affaires et industriel Ambrose O'Brien. Il s'agit d'un des propriétaires fondateurs de l'équipe de hockey du Canadien de Montréal et fondateur de l'Association nationale de hockey, l'ancêtre de la LNH.


Montérégie


Pour les amoureux du vin


Grâce à sa spectaculaire cave à vin de 16 000 bouteilles, composée de plus de 4 000 produits, le Coureur des Bois Bistro Culinaire de l'Hôtel Rive-Gauche, à Beloeil, est l'un des rares restaurants au Canada qui a décroché le Grand Award en 2018, soit les plus grands honneurs du magazine américain Wine Spectator. Seules trois autres adresses au pays, dont deux dans la région de Toronto et une autre en Alberta, partagent cette reconnaissance prestigieuse dans l'univers du vin.


Un air d'été à l'année longue à l'Hôtel Mortagne


À la suite de l'ajout de 80 nouvelles chambres, l'Hôtel Mortagne, à Boucherville, s'est également offert un tout nouveau décor pour son restaurant Sens. L'espace, qui comprend une cuisine à aire ouverte, un grand bar dans le hall et un immense mur végétal, a presque doublé de superficie, souligne Nathalie Beaulieu, directrice des ventes de l'hôtel. Le nouveau décor inclut également une nouvelle terrasse encore plus grande et plus accessible. « Elle le sera même en hiver pour des organisateurs d'événements prêts à oser la saison froide », ajoute Mme Beaulieu. Montant de ces travaux : 2,5 M $.


Saguenay


Saguenay s'enrichit d'un nouvel hôtel


Fermé pendant plus de 14 ans, l'Hôtel Gouverneur, à Saguenay, reprend vie sous l'enseigne OTL Gouverneur Saguenay. Cette nouvelle division de la chaîne Gouverneur offre désormais un produit complètement rafraîchi, moderne et surtout au diapason avec les nouveaux besoins technologiques de sa clientèle. Un iPad est d'ailleurs à la disposition des invités de l'hôtel dans chacune des 165 chambres. À l'image de l'hôtel OTL Gouverneur Sherbrooke, on retrouve un restaurant Boefish et un spa Paus (prononcez pause). La grande salle de l'hôtel peut recevoir jusqu'à 300 convives. Les coûts de construction n'ont pas été divulgués au grand public.


Laurentides


Un nouvel hôtel branché à Mont-Tremblant


D'ici la fin de l'année, ne cherchez plus le Comfort Inn à Mont-Tremblant, secteur Saint-Jovite. Ce sera un AX Hôtel. Le propriétaire, le promoteur Revpar (L'Estérel et Estrimont), a décidé de ne pas renouveler l'entente avec le groupe Choices Hotels afin de donner une toute nouvelle signature à son établissement de 94 chambres et 10 condos. Cette modification sera assortie de travaux de transformation au coût de 2,5 M $. « On estime qu'avec notre nouveau nom, nos chambres complètement redécorées dans un style « King Lounge » et notre hall d'entrée qui s'inspire de celui de l'hôtel One, à Miami, les organisateurs seront plus nombreux à utiliser la salle de banquet pour 250 convives aménagée juste à côté », soutient François Dallaire, associé chez Revpar.


Petites et grandes réunions au camp de vacances


Racheté au printemps dernier par deux promoteurs, le Camp Br uchési, à Saint-Hippolyte, dans les Laurentides, veut devenir une adresse chouchou des organisateurs d'événements. « Déjà 500 000 $ ont été investis par les nouveaux propriétaires pour améliorer les capacités d'accueil, dont les salles et les chalets. Au total, ce sont plus de 3 M $ qui seront investis au cours des cinq prochaines années », indique Nicolas de Lorimier, directeur des opérations du Camp Bruchési. La direction de ce camp de vacances, qui peut recevoir jusqu'à 600 convives le jour, mise sur ses investissements pour augmenter considérablement sa clientèle affaires. Une clientèle qui représente pour le moment moins de 5 % des revenus. L'objectif de M. de Lorimier et son équipe : faire grimper ces revenus à 25 % d'ici 2023.


Chaudière-Appalaches


Bientôt un nouvel hôtel à Lévis


La place du Quai Paquet, à Lévis, pourrait bientôt devenir une adresse convoitée pour les événements d'affaires. C'est ce que souhaite du moins la Ville de Lévis qui a lancé, ce printemps, un appel d'offres pour la construction d'un nouvel hôtel près de la traverse Lévis-Québec. « Parmi les critères, nous souhaitons un établissement de plus de 80 chambres doté d'espaces de réunion, sans oublier un restaurant panoramique qui bénéficiera d'une vue exceptionnelle sur la ville voisine de l'autre côté du fleuve », indique Philippe Meurant, directeur du développement économique et de la promotion à la Ville de Lévis. Ce nouvel hôtel, dit-il, permettra de créer un nouveau pôle autour du Quai Paquet. La Ville espère une ouverture de l'hôtel en 2020. En attendant le développement de ce projet, elle continue de peaufiner son offre en tourisme d'affaires. Elle vient de créer un poste de conseillère en développement pour le volet tourisme d'affaires et d'agrément. La Ville a également élaboré un tout nouvel outil à l'attention des organisateurs d'événements, soit un Guide de planification événementielle.


Bye bye Bernières, bienvenue Normandin


L'ancien hôtel Bernières, à Saint-Nicolas, est devenu un Hôtel et Suites Normandin. Le groupe Normandin, qui dispose d'une trentaine de restaurants sous la bannière Normandin dans l'est du Québec, a investi un peu plus de 8 M$ pour ajouter 30 nouvelles chambres à l'établissement qui en comptait déjà 76. « Ce qui porte maintenant à 6 le nombre d'hôtels de plus de 100 chambres dans la zone lévisienne. Au total, le Grand Lévis recense 1 201 chambres pour la tenue d'événements », dit Annick Deschênes, conseillère en développement du tourisme d'affaires et d'agrément.


Centre-du-Québec


Un bar qui rapporte


Depuis que la Station du Mont Gleason a investi 1,1 M$, en 2016, pour rehausser son offre de restauration, incluant son bar Wiski Pub, la clientèle de groupe ne cesse d'augmenter. L'hiver dernier, nous avons enregistré une hausse de 20 % », soutient Kim Savoie, directrice des services à la Station Mont Gleason. Les nouveaux aménagements facilitent désormais l'organisation d'événements-bénéfices, des activités de consolidation d'équipe, sans oublier des 5 à 7 après une journée sur les pentes. Pour justement faire connaître davantage son produit, la station est même devenue membre du volet tourisme d'affaires de Tourisme Centre-du- Québec en 2018.


Lanaudière


Une salle d'exception en pleine nature


L'Auberge de la Montagne coupée, à Saint-Jean- de-Matha, s'offre un air de modernité. L'établissement de 47 chambres, membre du réseau Hôtellerie champêtre, terminera d'ici novembre la construction d'un pavillon juché sur un des plus grands belvédères naturels de la région. L'investissement de 10 M$ comprend notamment l'aménagement de deux grandes salles de 5 000 pieds carrés généreusement fenestrées pouvant accueillir chacune 350 convives. Évidemment, qui dit belvédère dit aussi immense terrasse pour profiter du spectacle de la nature avoisinante. Deux nouveaux chalets suffisamment spacieux pour recevoir chacun une vingtaine de personnes s'ajoutent à l'offre de l'Auberge, indique Jessica Moutte, adjointe au marketing de l'établissement.


L’Auberge sous les arbres, à ­Gaspé, peut être réservée en totalité par des entreprises qui souhaitent y organiser un événement exclusif.

Gaspésie


Une auberge 10 sur 10


Au printemps dernier, l'Auberge sous les arbres, à Gaspé, a obtenu la note de 10 sur 10 de la part des voyageurs qui consultent le site Hotels.com. L'établissement de 15 chambres, qui occupe la maison Carter, construite en 1865, est le seul de sa catégorie au Canada à avoir décroché une note parfaite. En plus d'être populaire auprès de la clientèle d'affaires de passage dans la péninsule, cette adresse du centre-ville de Gaspé peut être réservée en totalité par des entreprises qui souhaitent y organiser un événement exclusif. « Ce qui se produit près de 10 fois par année », signale la propriétaire Claudine Roy. Au cours des trois dernières années, Mme Roy a investi un montant dans les six chiffres, dit-elle, pour revitaliser les lieux. Outre une grande salle, où l'on sert le petit-déjeuner, l'Auberge dispose d'une terrasse privée à l'arrière.


Montérégie


Saint-Hyacinthe, le retour !


Cinq ans après la fermeture du complexe de l'Hôtel des Seigneurs, la Ville de Saint-Hyacinthe célèbre son retour au sein de l'échiquier des réunions et des congrès au Québec. En juin dernier, la Ville a procédé à l'ouverture d'un tout nouvel hôtel Sheraton de 223 chambres. Cet établissement, qui vient compléter le projet de plus de 60 M$, est relié directement au Centre de congrès, qui a ouvert ses portes en novembre 2017. Saint-Hyacinthe Technopole s'est donné comme objectif d'accueillir 80 congrès et événements de 40 nuitées et plus par année. « Si la tendance se maintient, cette cible sera atteinte d'ici la fin 2018 », confirme Nancy Lambert, directrice, Tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole. Pour le premier semestre de 2018, l'organisation a compilé 31 congrès et événements de 40 nuitées et plus sur son territoire. Elle en comptait 6 pour la même période en 2017.


Laval


Un outil pour sonder vos participants


Les sondages auprès des participants sont devenus des outils très utiles pour aider les organisateurs à planifier leurs prochains événements d'affaires. Raison pour laquelle l'équipe de Tourisme Laval a développé Le Baromètre Affaires. Lancé au printemps 2017, l'outil est offert gratuitement aux planificateurs d'événements d'affaires et associatifs de plus de 250 personnes ou de tout événement de 100 participants qui génèrent 50 nuitées et plus. Jusqu'à maintenant, une dizaine de congrès ont utilisé le baromètre, nous indique Tourisme Laval.


Montréal


Discuter affaires entre deux bouchées de pâtes


Les proprios du Ristorante Da Vinci, de la rue Bishop, à Montréal, ne lésinent pas pour faire de la maison une adresse prisée par la clientèle affaires du secteur du centre-ville. Fermé de janvier à mai dernier, l'établissement de trois étages a fait l'objet d'un investissement majeur, soit un peu plus d'un demi-million de dollars. Le chef exécutif Renato Ferrante et ses associés ont ainsi procédé à la révision complète de la signature intérieure des lieux, incluant les deux salles privées, et à l'installation d'équipements technologiques pour faciliter les présentations. Habitués d'accueillir entre 10 et 15 événements qui comptent de 10 à 100 convives par mois, les proprios de ce resto italien souhaitent tripler ce nombre d'événements avec les nouveaux aménagements.


Abitibi-Témiscamingue


Un nouvel hôtel cri à Val-d'Or


Depuis le printemps dernier, Val-d'Or compte une nouvelle adresse hôtelière, le Microtel Inn et Suites by Wyndham. L'établissement de 84 chambres dispose d'un spa et d'une piscine. « Construit au coût de 13 M$, cette nouvelle adresse a été financée entièrement par la Nation Crie. Il s'agit d'ailleurs du deuxième hôtel à Val-d'Or qui appartient à la Nation crie, le premier étant le Quality Inn & Suites Val-d'Or », signale Nancy Arpin, directrice générale de l'Office de tourisme et des congrès de Val d'Or. Notez qu'en mai dernier, le Quality Inn a été désigné Hôtel de l'année au Canada par le groupe Choices Hotels. C'est la deuxième fois depuis son ouverture en 2011 que cet établissement reçoit un tel honneur. La dernière fois était en 2014.


Cantons-de-l'Est


Du nouveau à Bromont


Le Domaine Château- Bromont compte un nouveau joueur sous son toit. L'agence sept24 s'y est installée il y a un an. « Nous sommes des experts en logistique événementielle. Cette agence, elle, se spécialise dans le facteur wow. Cette collaboration profite non seulement à l'hôtel, mais aussi à toute l'offre congrès de la région de Brome-Missisquoi », indique Gilbert Lemieux, vice-président ventes et marketing du Domaine Château-Bromont. Outre cette nouvelle alliance, le complexe vient de bonifier son offre hôtelière d'une quarantaine de condos, situés à moins de sept minutes de marche du Château. Un service de navette est également offert. « Il s'agit d'unités déjà existantes dont l'hôtel vient d'hériter de la gestion. Cet ajout d'unités, soutient M. Lemieux, permet désormais à l'établissement de courtiser des organisateurs d'événements qui nécessitent 250 chambres pour héberger leurs participants. »


Côte-Nord


Une salle de spectacle encore plus techno


La salle de spectacles Jean-Marc Dion, à Sept-Îles, profitera sous peu d'un investissement de 725 000 $ pour rehausser ses équipements de sonorisation et d'éclairage. L'annonce a été faite au printemps dernier... on attend maintenant le chèque pour lancer les travaux. Grâce à ces améliorations, la direction de la salle espère attirer davantage de clients d'affaires sous son toit. « Au moins cinq entreprises louent la salle chaque année pour un gala, une assemblée générale annuelle ou une conférence », mentionne Émilie Lavoie, coordonnatrice aux communications, à la promotion et au développement des affaires de la salle Jean-Marc Dion. La direction souhaite doubler ce nombre au cours de la prochaine année. Du moins, une fois que les travaux seront exécutés.


Mauricie


Les travaux de l'hôtel Delta bientôt terminés


Le complexe de l'hôtel Delta Trois-Rivières, par Marriott, entame le dernier sprint d'un imposant projet de rénovation et d'agrandissement évalué à près de 50 M$. D'ici le début du mois d'octobre, l'établissement aura enfin sa seconde grande salle de congrès. « Une importante composante pour attirer davantage de congrès d'envergure », souligne Manon Frenette, directrice des ventes et du marketing de l'hôtel. Bonifié de petites salles et de nouveaux halls, le complexe passera d'une superficie de 23 000 pieds carrés à près de 50 000 pieds carrés. L'investissement privé comprend également l'ouverture d'un nouveau restaurant, Le Brasier 1908, ainsi que la construction de 65 nouvelles chambres qui doivent être terminées d'ici le printemps 2019. Ce qui portera à 224 le nombre d'unités de cet hôtel congrès, situé à deux pas de la rue commerciale des Forges et du parc portuaire, précise Mme Frenette.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «RÉUNIONS ET CONGRÈS: NOS MEILLEURES RECETTES»

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Concentrez-vous sur l'essentiel

Édition du 08 Septembre 2018 | Claudine Hébert

Pourquoi certains événements attirent-ils plus de gens que d'autres ? Qu'est-ce qui fait qu'un lancement de produit ...

N'oubliez surtout pas les détails logistiques

Édition du 08 Septembre 2018 | Claudine Hébert

Aujourd'hui, plus de la moitié de la recette d'un événement gagnant repose sur des détails logistiques. « ...

OPINION Comment limiter le taux d'absentéisme
Édition du 08 Septembre 2018 | Claudine Hébert
Jouez la carte du sport !
Édition du 08 Septembre 2018 | Claudine Hébert
Raffinez les détails
Édition du 08 Septembre 2018 | Claudine Hébert

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Il y a 36 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Tant que les relations commerciales ne s'envenimeront pas plus...»

Titres en action: Sky, Thomas Cook, Tilray...

Mis à jour il y a 23 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le truc génial d'Eric Schmidt pour booster votre carrière!

BLOGUE. L'ex-PDG de Google dévoile ici l'un des secrets de son exceptionnelle réussite professionnelle.