Pour de plus petites réunions dans Charlevoix

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Février 2018

Pour de plus petites réunions dans Charlevoix

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Février 2018

Par Claudine Hébert

Aménagé sur L’Isle-aux-Coudres, l’hôtel Cap-aux-Pierres trône au beau milieu du fleuve depuis plus de 40 ans propose 98 chambres et une salle pouvant accueillir 400 personnes, de mai à octobre.

Plusieurs autres établissements hôteliers de la région accueillent la clientèle affaires. En voici quelques-uns.


Hôtel Cap-aux-Pierres


Aménagé sur L'Isle-aux-Coudres, cet hôtel qui trône au beau milieu du fleuve depuis plus de 40 ans propose 98 chambres et une salle pouvant accueillir 400 personnes, de mai à octobre. L'endroit propose un lieu privé et captif privilégié pour la tenue de conseils d'administration et de rencontres d'entreprises pour des activités de consolidation d'équipe. « Actuellement, la clientèle affaires représente 5 % des revenus annuels de l'entreprise. Ce que l'on souhaite doubler d'ici deux ans », signale Marc-André Bergeron, directeur général de l'hôtel. Pour se faire, la direction a investi plus de 500 000 $ au cours de la dernière année pour revitaliser les chambres et les salles de réunion. L'établissement a également fait appel au chef Jean Soulard à titre collaboratif pour revoir les menus de l'hôtel pour l'année 2018.


La Maison Otis


Après une fermeture qui aura duré au moins deux ans, cette célèbre auberge qui a longtemps été la plus « hot » des adresses de Baie-Saint-Paul rouvre ses portes ce printemps. « À la suite de travaux de plus de 1,5M $, on a transformé les lieux en auberge pour gens d'affaires », souligne Martyne Huot, responsable du développement des affaires. La Maison Dumais, qui fait partie de ce complexe hôtelier du centre-ville, abritera une grande salle pouvant recevoir une quarantaine de personnes en formule conférence, 110 en formule théâtre. Petit changement côté restauration. On délaisse la cuisine terroir pour une cuisine italienne. « Un type de cuisine qui nous a été demandée par la communauté d'affaires de Baie-Saint-Paul », signale Mme Huot.


Après une fermeture qui aura duré au moins deux ans, la Maison Otis, de Baie-Saint-Paul, rouvre ses portes ce printemps.


Petit Manoir du Casino


L'établissement hôtelier, voisin du Fairmont Le Manoir Richelieu, à La Malbaie, est prêt à recevoir la grande visite du G7. Reconstruit au coût de 14 M $ après l'incendie qui a ravagé les lieux en 2014, le Petit Manoir compte maintenant 191 chambres, dont 113 dans le bâtiment principal. Un nouveau spa nordique intérieur, avec vue sur le fleuve, a été aménagé, y compris une nouvelle salle pouvant accueillir 200 personnes en formule banquet. L'établissement accueille déjà une bonne douzaine d'événements d'affaires par année. « Grâce à notre nouvelle capacité d'hébergement, on souhaite augmenter cette clientèle d'au moins 20 % par année », souligne Sébastien Brisson, directeur des ventes et marketing de l'établissement.



Le Petit Manoir du Casino, à La Malbaie, possède une nouvelle salle pouvant accueillir 200 personnes en formule banquet. (Photo: Les Festifs)


Auberge des Falaises


Près d'un million de dollars a été investi au cours des quatre dernières années pour rénover l'ensemble des 42 chambres de cet établissement de La Malbaie. Les cinq dernières chambres à rénover le seront pour le printemps 2019. L'investissement a également servi à l'aménagement d'un spa nordique extérieur qui surplombe le fleuve. Un très bon coup, soutient David Cloutier, un des copropriétaires. Le taux d'occupation de l'auberge, ouverte de mai à octobre, dépasse les 75 % depuis trois ans. L'auberge, précise-t-il, est également le théâtre d'au moins une quinzaine d'événements d'affaires par année. D'ailleurs, une bonne douzaine d'organisations ont déjà réservé pour 2018, ajoute-t-il.


Auberge des 3 Canards


Plus du quart des revenus de cet établissement de La Malbaie provient des rendez-vous d'affaires qui s'y déroulent tout au long de l'année. « Une société française a d'ailleurs adopté notre adresse pour sa dizaine de voyages de motivation en motoneige qu'elle organise pour des entreprises cet hiver », indique Pierre Marchand, propriétaire des lieux. Cette ancienne résidence d'été propose une cinquantaine de chambres et trois salles de réunion, dont la plus grande offre une capacité de 80 convives en banquet.



Plus du quart des revenus de l’Auberge des 3 Canards, à La Malbaie, provient des rendez-vous d’affaires qui s’y déroulent tout au long de l’année.


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Charlevoix, la coqueluche des destinations affaires cette année

Édition du 10 Février 2018 | Claudine Hébert

Jamais la saison estivale n'aura démarré si tôt et si fortement dans Charlevoix. Du 27 mai au 10 juin, hôtels, ...

Un paysage hôtelier montréalais revivifié

Édition du 09 Septembre 2017 | Claudine Hébert

La réouverture du Fairmont Reine Élizabeth complètement rénové et la transformation du club Mount Stephen en ...

À la une

L'empreinte montréalaise dans Blade Runner 2049

Il n'y a pas que le réalisateur Denis Villeneuve qui a légué une empreinte québécoise au film Blade Runner 2049.

À la Bourse comme aux Olympiques

Mis à jour il y a 54 minutes | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, cela signifie qu’il vaut mieux rester à l’intérieur de son cercle de compétences.

La Chine commence à «manquer de bras»

ANALYSE. La population active en Chine diminue depuis 2012. Et les prévisions donnent le vertige.