Cinq facteurs qui rendent les parcs industriels attrayants

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Septembre 2015

Cinq facteurs qui rendent les parcs industriels attrayants

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Septembre 2015

Quels sont les principaux éléments qui assurent la réussite d'un parc industriel ? Voici des conseils d'experts.


Cliquez ici pour consulter le dossier Région : Parcs industriels


1. Proposer des espaces «prêts à bâtir». Le terrain doit présenter le moins de contraintes possible pour la construction. Les infrastructures doivent être en place pour que l'entreprise n'ait qu'à construire son bâtiment. Dans certains cas, le terrain doit être déjà décontaminé et drainé. Le réseau d'électricité et les conduites de gaz doivent être faciles à raccorder au bâtiment. «L'entreprise veut être en exploitation rapidement. Si les délais sont évités, ce sera gagnant pour la transaction», indique Patrice Gagnon, directeur général de l'Association des professionnels en développement économique du Québec.


2. Miser sur un créneau d'excellence. «Il faut se définir une personnalité industrielle basée sur les racines qui existent déjà dans la région», conseille Louis Grenier, associé principal chez Stratégies immobilières LGP. Il considère que les parcs industriels auraient avantage à se sortir du «syndrome du moi aussi», qui les pousse copier les recettes vues ailleurs. «On ne s'improvise pas un parc vert, comme on ne se décrète pas un parc scientifique du jour au lendemain. Il faut bâtir en fonction des entreprises qui sont déjà chez soi», dit-il. Attirer les fournisseurs des entreprises établies sur le site s'avère selon lui beaucoup plus pertinent.


3. Accompagner les entreprises dans leurs démarches. Les ressources humaines d'un gestionnaire de parc industriel sont beaucoup plus importantes que le parc lui-même, dit Réal Patry, directeur bénévole de PALME Québec. L'accompagnement fourni par un gestionnaire de parc industriel aux entreprises de son site est déterminant lors de leurs démarches pour obtenir du financement ou pour accéder à des programmes de formation de la main-d'oeuvre. Cet accompagnement se révèle non négligeable lorsque les interlocuteurs ne parlent pas le même «langage» professionnel. L'expérience et les relations du commissaire industriel donnent entre autres un coup de main généralement apprécié par les entrepreneurs.


4. S'établir près d'un bassin de main-d'oeuvre qualifiée. Le nombre de travailleurs qualifiés habitant dans une région constitue un des éléments clés analysés par les entrepreneurs dans le choix d'une implantation. «Si on peut garantir qu'il y a un bassin de main-d'oeuvre disponible, c'est une sérieuse valeur ajoutée au terrain qu'on essaie de vendre», dit Patrice Gagnon. La desserte du site par le transport en commun, les pistes cyclables ou un système de covoiturage deviennent, dans la même veine, un avantage concurrentiel, souligne Louis Grenier.


5. Créer un milieu de vie. Patrice Gagnon considère qu'il faut «concevoir le parc industriel comme un milieu de vie pour ses travailleurs». L'aménagement de parcs et d'espaces pour les employés est un élément attractif. «Si les employés sont heureux, ce sera plus facile de les fidéliser», dit Louis Grenier. Des normes sur la construction des bâtiments peuvent aussi permettre à un parc de se démarquer, d'«avoir un look intéressant», ajoute-t-il.


Cliquez ici pour consulter le dossier Région : Parcs industriels


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour le 18/09/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 56 minutes | Alain McKenna

L'IA canadienne éthique mais impopulaire, comment sauver les piétons à Montréal, les tracteurs électriques débarquent!

Et si on révolutionnait la manière de calculer vos impôts?

BLOGUE. Notre système fiscal est rafistolé et plutôt inéquitable. Pourquoi ne pas le rebâtir sur de nouvelles bases?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07:02 | LesAffaires.com et AFP

La Chine a «le couteau sous la gorge».