Retraite : partir ou pas ?

Publié le 01/01/2013 à 00:00, mis à jour le 23/01/2013 à 10:40

Retraite : partir ou pas ?

Publié le 01/01/2013 à 00:00, mis à jour le 23/01/2013 à 10:40

Par Martin Jolicoeur

REER 2013. Ah ! les vacances... Vous les achevez tout juste et vous réalisez combien la vie au chalet ou au bord de la mer, passée à lire, à jardiner, vous sied bien.


Jusque-là, rien de bien nouveau. Si ce n'est que, cette fois, le sentiment est plus profond que par les années passées. Au point d'envisager sérieusement de ne plus jamais remettre les pieds au bureau...


Si telle est votre ambition, chassez-la immédiatement ! Il vaudrait mieux prendre le temps de respirer - quitte à repartir en vacances - plutôt que de devancer ainsi votre retraite de 15, 10 ou même 5 ans, conseillent tous les spécialistes, planificateurs financiers et actuaires, à qui nous avons parlé.


Car si le rêve de "Liberté 55" demeure bien ancré dans l'esprit des Québécois, sa réalisation, elle, relève carrément de l'"utopie", tranche Hélène Gagné, associée et gestionnaire de portefeuille chez PWL Capital, de Montréal.


"Les gens doivent comprendre que deux ou trois semaines de vacances, c'est une pause professionnelle. Mais la prise de retraite, c'est toute autre chose ; ce n'est pas une pause, mais un changement complet de mode de vie qui ne peut s'improviser."


DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Savoir choisir ses risques

Édition du 21 Mars 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Dans notre monde, il y a une tendance sociale profonde vers la recherche du risque zéro. Parents, ...

Bourse: «évitez d'essayer de prévoir la fin du marché haussier»

Le marché haussier fête son 6e anniversaire. Il a été généreux. Or, tenter de prédire sa fin est une stratégie perdante

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Maximiser votre gain sur un titre

Mis à jour à 10:51 | Les investigateurs financiers

BLOGUE. Lorsqu'un titre se rapproche de votre estimation, vous pouvez maximiser le gain tout en libérant du capital.

Risque d'affrontement entre l'Arabie saoudite et l'Iran

ANALYSE. La crise au Yémen déstabilise la région et accroît le risque d'une guerre entre l'Arable saoudite et l'Iran.

Future Shop ferme, 1500 emplois disparaissent

Mis à jour le 28/03/2015 | Denis Lalonde

Best Buy Canada annonce la fermeture de 66 magasins Future Shop et la suppression de 1500 emplois.