Info REER: Peut-on cotiser au REER de son conjoint?

Publié le 31/12/2012 à 23:48, mis à jour le 15/02/2013 à 11:46

Info REER: Peut-on cotiser au REER de son conjoint?

Publié le 31/12/2012 à 23:48, mis à jour le 15/02/2013 à 11:46

Vous pouvez cotiser au REER de votre conjoint. Mais ce faisant, vous devez diviser votre contribution annuelle entre votre REER et celui du conjoint. Vous déduisez alors ces cotisations de votre revenu et, au moment de la retraite, votre conjoint paiera les impôts sur les revenus provenant de son REER.


Évidemment, cette stratégie de fractionnement de revenu à la retraite est valable dans la mesure où votre conjoint a des revenus inférieurs aux vôtres. Notez aussi que depuis 2007, l’entrée en vigueur du fractionnement de revenu entre conjoints retraités a réduit l’intérêt de ce régime. Toutefois, le REER du conjoint demeure encore pertinent dans certains cas, par exemple si vous désirez fractionner les retraits du REER avant 65 ans ou permettre à votre conjoint de bénéficier du RAP ou du REEP.


 


Avec la collaboration de Gilles Drouin et Thomas Cottendin

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Quatre mythes sur les titres à revenu

11/11/2014 | Morningstar

Avec des taux d'intérêt d'une faiblesse persistante, nous ne savons plus trop que faire.

Drôle, l'argent ?

Édition de Novembre 2014 | Claudine Hébert

L'humoriste Jean-François Mercier, actuellement en tournée dans la province, maîtrise l'art de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sabia dénonce l'obsession pour les rendements à court terme

Mis à jour à 16:51 | La Presse Canadienne

L'obsession des rendements à court terme contribue à la volatilité de l'économie mondiale, dénonce Michael Sabia.

Immobilier: l'accessibilité à la propriété à son mieux en quatre ans au Québec

Le segment des copropriétés a connu l'amélioration la plus marquée, en raison de l'abondance de l'offre.

L'immobilier stagne au Québec mais reprendra de la vigueur en 2015

La SCHL constate une stagnation de l'immobilier à Montréal, ce qui n'empêchera pas les prix de progresser d'ici 2016.