Bien utiliser son site Web pour attirer et servir le client

Publié le 24/03/2014 à 00:00

Bien utiliser son site Web pour attirer et servir le client

Publié le 24/03/2014 à 00:00

En matière de fidélisation de la clientèle, sur le marché québécois du service client B2B, le marketing direct a de belles heures devant lui. Toutefois, un nouveau modèle a le vent en poupe : le marketing inbound. Sa particularité ? Faire venir le client jusqu'à soi plutôt que d’aller le chercher. Comment procéder ? Voici des conseils de Marc Potvin, expert en fidélisation de clientèle, développement des affaires et président de Mercurius Stratège, une entreprise d'externalisation marketing.


1- Soigner le site web


« Le site internet, c'est l'outil numéro un ! » lance Marc Potvin. Véritable outil en développement clientèle, il est la première vitrine extérieure de l'entreprise. Est-il optimisé et cohérent ?


Que ce soit en B2B ou en B2C, les clients sont constamment sollicités. Dans ce premier contact virtuel, il faut se montrer plus « raffiné » qu'un autre.


La clé : être visible par tous et en tout temps. Le client doit avoir accès 24/24 aux divers services et informations offerts. Le design tout comme le contenu doivent refléter l’expertise de l’entreprise.


2- Développer un vrai contenu


Une façon d’être utile à ses clients consiste à développer des livres blancs qui mettront en évidence l’expertise de la compagnie. On peut également ajouter des témoignages de clients, sous forme de vidéos, afin de créer un lien de confiance. Les webinaires et démos en ligne permettent de présenter les services de manière dynamique et intéressante. Les e-books, podcasts et autres contenus pour appareils mobiles sont aussi un impératif.


Pensez à animer en parallèle de votre site web un blogue d'expertise sur lequel vous posterez régulièrement et qui viendra dynamiser votre trafic. À la fin de chacun de vos articles, vous pourrez ainsi insérer de petits boutons renvoyant aux principaux médias sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter, etc.)


3- Opter pour l'appel à l'action


Maintenant que le client est là, il faut le pousser à agir. C'est le principe de l'inbound. Les stratégies sont variées : inscription à un bulletin, web formulaires pour un suivi téléphonique ou courriel, proposition d'essai gratuite.


4- Investir


Rédacteurs, développeurs web, gestionnaires de communauté : la facture peut vite devenir salée ! Il peut alors s’avérer intéressant d’externaliser ce service et de faire appel – à la carte ou mensuellement- à une entreprise spécialisée


5- Le facteur humain


Même si tout se fait en ligne, il ne faut pas négliger la relation client, les rendez-vous et le contact humain. « Il y aura toujours un besoin de contact pour établir la confiance », explique Marc Potvin.


Car si la crédibilité et l'image de marque se bâtissent en ligne, dit-il, la relation, elle, trouve ses racines au coeur de l'échange et du rapport humain. « Les deux réunis, c'est la clé du succès !»


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Stornoway réglera ses problèmes de bris de diamants en 2018

22/02/2018 | François Normand

«C’est notre tâche de l’amener à un niveau acceptable, et c’est l’année pour le faire», dit Matt Manson.

Gildan rationalise pour financer son virage en ligne

Frappé par la crise des détaillants, le roi des t-shirts regroupe deux divisions pour fouetter sa performance.

Classement minier: le Québec remonte au deuxième rang canadien

22/02/2018 | Pierre Théroux

Le Québec reprend ainsi la place que lui avait ravie l’année précédente le Manitoba.