Me Terry Kyle Lapierre, avocat par vocation

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Me Terry Kyle Lapierre, avocat par vocation

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

« C’est important de mettre en pratique les valeurs liées à la diversité, et non de s’en tenir à des énoncés de beaux principes. Je travaille à engager l’ensemble de la communauté juridique face aux problématiques qui peuvent survenir dans la communauté LGBT. » – Me Terry Kyle, avocat chez Fasken

Pour Me Terry Kyle Lapierre, avocat chez Fasken, le métier d'avocat est une vocation. Enfant déjà, il se passionne pour l'émission « The Practice » et rêve d'exercer cette profession. Il étudie le droit à l'Université de Montréal et à l'Université d'Ottawa, et obtient son diplôme en 2013, avant de devenir membre du Barreau en 2014.


Il travaillera en litige commercial avant de se découvrir une passion pour le droit du travail et de l'emploi et le droit de la retraite. « Il y a un aspect très humain et social dans le droit du travail et aussi un côté affaires lorsqu'on représente un employeur amené à prendre des décisions stratégiques », souligne-t-il.


Originaire des Îles-de-la-Madeleine, Me Lapierre a commencé sa carrière à Montréal, avant d'entrer au bureau de Québec de Fasken en septembre 2018. Depuis son premier stage comme étudiant, il a eu l'occasion de travailler dans différents cabinets. Il a toujours senti que son orientation sexuelle était bien acceptée. Il se rappelle tout de même l'incertitude éprouvée lors de ses premiers entretiens d'embauche, pendant la fameuse course aux stages de la deuxième année du baccalauréat.


Sans avoir mentionné ouvertement qu'il était gay, il s'est vu assigner deux avocats homosexuels comme personnes-ressources lors de son stage. « Cela m'a enlevé beaucoup de pression, se souvient-il. J'ai pu discuter avec eux, constater qu'ils faisaient une belle carrière et qu'ils étaient très bien intégrés au cabinet. »


Me Lapierre est membre du réseau de la fierté de Fasken, qui appuie des organisations communautaires en plus d'organiser des rencontres ouvertes à tous les avocats du cabinet pour sensibiliser aux questions LGBT. Il agit aussi comme coprésident de la Conférence sur l'orientation et l'identité sexuelles (CORIS) du Barreau. C'est la première fois qu'un coprésident du CORIS est installé à Québec. Cela va dans le sens d'une volonté d'étendre au reste du Québec les activités du réseau, jusqu'ici surtout actif dans la grande région montréalaise.


« C'est important de mettre en pratique les valeurs liées à la diversité, et non de s'en tenir à des énoncés de beaux principes, dit-il. Je travaille à engager l'ensemble de la communauté juridique face aux problématiques qui peuvent survenir dans la communauté LGBT. »


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «PROFESSION: AVOCAT»


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Les programmes de diversité et de parité se multiplient

Édition du 12 Janvier 2019 | Jean-François Venne

Plusieurs organismes proposent des programmes pour favoriser la diversité et la parité dans les entreprises privées ...

Avocat performant et parent présent, c'est possible !

Édition du 12 Janvier 2019 | Jean-François Venne

Voici des exemples de cabinets qui aident leurs employés à conjuguer le travail et la famille.

OPINION Me Mylany David, avocate d'énergie
Édition du 12 Janvier 2019 | Jean-François Venne
Me Barbara Sheng, avocate polyglotte
Édition du 12 Janvier 2019 | Jean-François Venne
Me Carle Jane Evans, avocate engagée
Édition du 12 Janvier 2019 | Jean-François Venne

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!