Sarah Annie Guénette, la femme derrière la réussite d'AnimaPlus


Édition du 12 Novembre 2016

Sarah Annie Guénette, la femme derrière la réussite d'AnimaPlus


Édition du 12 Novembre 2016

Par Pierre Vallée

Sarah Annie Guénette, vétérinaire, présidente, cofondatrice et directrice médicale Groupe vétérinaire AnimaPlus

FINALISTE, ENTREPRENEURE – GRANDE ENTREPRISE — Sarah Annie Guénette est devenue vétérinaire après un baccalauréat en zoologie. Elle travaille ensuite comme remplaçante dans diverses cliniques vétérinaires et observe attentivement le fonctionnement de ces dernières. C’est que Sarah Annie Guénette a un plan, non pas seulement celui d’ouvrir sa propre clinique vétérinaire, mais plutôt de créer un groupe, question de tirer profit des avantages de la synergie. Aujourd’hui, AnimaPlus comprend 11 hôpitaux vétérinaires et mène des activités dans cinq régions du Québec.


Dans quelle situation estimez-vous que la confiance en soi est essentielle pour réussir en affaires ?


« La confiance, c’est la base de ce que je fais, et elle présente dans toutes les étapes du développement d’une entreprise. Mais cette confiance en soi doit s’appuyer sur une vision claire. Il faut savoir regarder où on va. Lorsqu’on marche en forêt et qu’on fixe sa boussole, on ne voit plus ni les arbres ni la forêt. Il faut lever les yeux vers le ciel et se donner de la perspective. Lorsqu’on est trop collé et proche d’une chose, on perd notre vision. Et cette perte de vision entraîne inévitablement une perte de confiance en soi. »


Comment avez-vous développé votre propre confiance en vous ?


« J’ai toujours eu confiance en moi. Je crois que ma mère m’a tricoté en laine d’entrepreneur dans son ventre. Déjà, à quatre ans, j’essayais de vendre mes dessins dans ma rue. J’ai toujours été un leader. Mais cette confiance en moi ne m’a jamais fait oublier qu’on doit établir des objectifs clairs, réévaluer ses priorités, et surtout, s’entourer des bonnes personnes lorsqu’il le faut. »


Cliquez ici pour consulter le dossier Prix femmes d'affaires du Québec 2016


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

L'IA fait peur aux femmes!

22/11/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Dans certains métiers, la majorité des Canadiennes pensent perdre leur emploi d'ici 10 ans à cause de l'IA.

C'est la 18e édition du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

À l’occasion du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec, découvrez des Québécoises qui incarnent l’excellence.

OPINION Danielle Danault: une réussite à toute allure
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Caroline Desautels: se renouveler sans cesse
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Sylvie Senay: la reine du bio
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.