La retraite progressive, un gage de performance chez KPMG

Publié le 04/10/2010 à 10:09, mis à jour le 03/07/2012 à 09:23

La retraite progressive, un gage de performance chez KPMG

Publié le 04/10/2010 à 10:09, mis à jour le 03/07/2012 à 09:23

Permettre aux employés d'ajuster leur horaire de travail en fonction de leur vie personnelle peut être bénéfique pour une entreprise. C'est du moins la conviction de KPMG, un des plus importants cabinets de services professionnels au pays.


Présentement, 8 % des quelque 430 associés et 5 000 employés de KPMG au Canada bénéficient du programme de retraite progressive, qui permet à un professionnel d'au moins 52 ans de quitter l'entreprise en douceur.


" Par exemple, l'employé passera de cinq jours travaillés par semaine à quatre, puis à trois, et ainsi de suite ", dit Valérie Sylvestre, directrice principale des ressources humaines.


C'est en quelque sorte du " travail à la carte ", comme KPMG nomme son programme qui chapeaute la retraite progressive. " Ce régime, créé il y a 10 ans à la demande du personnel, comporte d'autres volets comme l'horaire à la carte, la semaine de travail comprimée, le télétravail, le travail à temps partiel, le partage d'emploi et la réintégration progressive ", précise Mme Sylvestre.


Pour se prévaloir de ce programme, le bénéficiaire doit en faire la demande à son supérieur. Les besoins de l'individu et du cabinet seront évalués avant d'autoriser ou non la modification de l'horaire.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

SNC-Lavalin dévoile une perte de 1,6G$, coupe son dividende

Mis à jour il y a 25 minutes | Denis Lalonde

SNC-Lavalin a fait Ă©tat d’une perte nette de 1,6 milliard $ (G$) au 4e trimestre, soit l’équivalent de 9,11$ par action.

À surveiller: Loblaw, Valener et Gildan

Que faire avec les titres de Loblaw, Valener et Gildan? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Mis à jour le 21/02/2019 | Dominique Beauchamp

Sans l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.