Potloc : pour des quartiers qui choisissent leurs commerces

Publié le 22/10/2015 à 08:00

Potloc : pour des quartiers qui choisissent leurs commerces

Publié le 22/10/2015 à 08:00

St-Hubert veut bientôt ouvrir de nouvelles rôtisseries au Québec. À quel endroit ? La décision sera guidée par les utilisateurs de la plateforme participative Potloc. « Potloc permet à St-Hubert de demander à la population de lui dire où installer ses nouveaux restaurants. De nombreuses personnes ont par exemple voté pour avoir une rôtisserie à Lachute », dit le cofondateur de Potloc, Rodolphe Barrere.


La plateforme Web montréalaise a vu le jour en 2014. Elle a permis de trouver l’endroit idéal pour installer une quinzaine de commerces l’année dernière. Actuellement, une trentaine d’entreprises utilisent Potloc pour trouver l’emplacement où elles ouvriront leurs portes.


En pratique, Potloc fonctionne très simplement. Une entreprise qui veut ouvrir un commerce soumet son projet en indiquant des informations de base telles que la date d’ouverture prévue et le service qu’elle veut offrir. Elle peut choisir une ville ou cibler la province et même le pays en entier.


Le citoyen a pour sa part accès à une liste de locaux vacants et vote pour que le commerce s’y installe. Il répond également à quelques questions pour indiquer l’argent qu’il compte y dépenser et à combien de reprises il prévoit s’y rendre chaque semaine. Les données sont ensuite accessibles aux entreprises. « Le service qu’on leur fournit, finalement, c’est une étude de marché », dit Rodolphe Barrere, qui veut lancer Potloc à New York et à Boston cet automne.


À Montréal, la plateforme pourrait contribuer à réduire le nombre de locaux commerciaux vacants. Rodolphe Barrere indique qu’il n’y a qu’une entreprise sur trois qui survit après cinq ans dans le commerce de détail au Québec. « Beaucoup de commerces chutent dès le début, car ils n’ont pas suffisamment de clients. Selon nous, les habitants sont les mieux placés pour savoir s’ils ont besoin d’un commerce particulier, car ce sont les clients potentiels. » Aussi bien leur demander.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: des idées à revendre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Republik ne veut que des clients générant un impact positif

BLOGUE. Certaines entreprises filtrent leurs fournisseurs. L'agence de communication Republik filtrera ses clients.

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Quatre recrues de poids pour Lightspeed, dont Patrick Pichette

Lightspeed a recruté 4 nouveaux membres à son conseil d’administration, incluant l’ex CFO de Google, Patrick Pichette.