Se fier à l'étranger pour prospérer


Édition du 30 Juin 2018

Malgré les écueils, le marché du carbone prend forme à l'échelle mondiale. Taxer les émissions de gaz à effet pour réduire la pollution séduit de plus en plus de gouvernements, ce qui crée des occasions pour les entreprises qui prendront ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Le climat de Montréal ressemblera à celui de Philadelphie dans 60 ans

«Mes petits-enfants ne reconnaîtront pas le climat dans lequel je vis aujourd'hui.»

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.