Investissements Trévi: Nager dans la croissance

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 19/03/2013 à 12:29

Investissements Trévi: Nager dans la croissance

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 19/03/2013 à 12:29

LAURÉAT 2012 - «Lorsqu'on a fermé toutes les plages autour de Montréal en 1969, je me suis dit que les baigneurs n'auraient pas le choix de se construire des piscines», se souvient Clément Hudon, président de Trévi.


Cette intuition a permis à l'entreprise de Mirabel, fondée il y a 40 ans, de croître de 10 % au cours des 5 dernières années et d'enregistrer un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars en 2012. Elle emploie de 250 à 800 employés selon les saisons et est un chef de file dans la conception de piscines creusées et hors terre à l'échelle canadienne.


Son plus gros défi ? «Il fallait d'abord être capable d'avoir des magasins pour couvrir la région du Montréal métropolitain, où vit 50 % de la population du Québec, par une combinaison de magasins corporatifs, de distributeurs et de franchises», précise M. Hudon.


Les employés, une richesse


L'entrepreneur estime que la réussite n'est pas composée d'un seul ingrédient. «Le premier élément, ce sont nos employés : ils constituent notre plus grande ressource. Mais il faut être en mesure de conserver leur motivation en les aidant à se bâtir un plan de carrière», précise-t-il. Plusieurs employés ont plus de 30 ans d'ancienneté.


Pour cela, il a misé sur l'instauration de réunions d'orientation régulières avec ses salariés, en leur offrant la possibilité d'accéder à des niveaux supérieurs. «Nous employons une directrice de la formation ainsi que cinq coachs qui travaillent sur des plans de formation à l'année. Nous profitons de notre période creuse, l'hiver, pour former nos salariés», résume-t-il.


Et pas question que l'évolution interne reste un phénomène marginal. «Il faut que plus de 80 % du personnel qui a le goût d'évoluer soit capable de le faire», précise-t-il. Il reconnaît que la participation de ses trois fils, nommés à la tête des divisions de la fabrication, de la production et des piscines de ville a joué un rôle important. «Au même titre que la présence de certains employés qui travaillent ici depuis 20 ans», ajoute-t-il.


Le fondateur de Trévi reste très attentif à l'évolution des besoins du marché. Par exemple, l'entreprise a prolongé ses garanties afin que les clients puissent faire réparer un produit plus facilement et elle a créé un numéro unique pour le service après-vente. Une dizaine d'employés travaillent au service à la clientèle, et une trentaine sont sur la route pour effectuer les installations.


«Afin de réduire le nombre de techniciens nécessaires à la réalisation des installations, nous avons décidé d'implanter un nouveau logiciel, le mois dernier, qui nous permet de suivre les chantiers en temps réel. Cela représente un gain de temps de 20 %», affirme le président.


Il y a huit ans, la firme a mis en place un plan d'amélioration continue. Pas une journée ne passe sans que les gestionnaires de Trévi réfléchissent à leurs processus. «Deux fois par mois, nous organisons des réunions avec notre contrôleur pour valider chaque dépense dans tous les services concernés», note Clément Hudon, en précisant que la gestion du budget constitue un important défi dans une industrie saisonnière.


«Pour gérer notre personnel, nous avons conçu des tableaux de bord avec des historiques, de manière à réaliser un suivi d'une année à l'autre», détaille-t-il.


La gestion du budget constitue un important défi dans une industrie saisonnière. «La clé reste d'avoir une vision sur le long terme, que l'on parle d'une location ou d'un achat», conclut le président.


Son meilleur conseil


«Se démarquer en veillant à toujours apporter de la valeur ajoutée à ses clients. Pour cela, il faut rester constamment à l'écoute de leurs besoins.»


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

BCF développe sa relève
Mis à jour le 19/03/2013

BBA s'étend au Canada
Mis à jour le 19/03/2013

GDI gagne en souplesse
Mis à jour le 19/03/2013

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?