Rencontre au 1, Place Ville Marie

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Septembre 2016

Rencontre au 1, Place Ville Marie

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Septembre 2016

Par Claudine Hébert

Revitalisation du Palace de Laval, agrandissement du Manoir Rouville-Campbell, loft cuisine de prestige… Un survol de quelques nouveautés dans la grande région de Montréal.


MONTRÉAL


Rencontre au 1, Place Ville Marie


Vous n'êtes pas tenu d'avoir un pied à terre dans l'immeuble pour organiser une rencontre au prestigieux 1, Place Ville Marie, à Montréal. Le centre d'affaires et complexe de bureaux Décision 1, qui vient d'investir 2 millions de dollars pour agrandir les locaux qu'il offre en location au 29e étage de l'immeuble, permet aux entreprises et gens d'affaires de réserver ses six salles de conférence à l'heure ou à la journée. «Ces espaces, qui peuvent accueillir de 4 à 20 personnes, affichent un taux d'occupation de plus de 75 %», souligne la présidente de l'entreprise, Paule Des Rosiers. L'endroit sert régulièrement de lieu pour des réunions, des petits-déjeuners d'affaires, des conférences, des réunions de conseil d'administration et des négociations de contrats, précise-t-elle. Plusieurs avocats et comptables se trouvent d'ailleurs déjà à la Place Ville Marie.


 


LAVAL


Revitalisation intérieure du Palace


De nouveaux tapis, des planchers en marbre dans les aires communes, un mobilier complètement neuf et des salles de bain revues de A à Z, voilà ce qui vous attend au Palace, à Laval. Le complexe de 21 000 pi2 se refait actuellement une beauté au coût de 1 M$. Tout doit être achevé d'ici octobre, juste à temps pour la haute saison. Régulièrement utilisé pour des salons, des expositions, des colloques et d'importants banquets réunissant jusqu'à 1 500 convives, le complexe est fréquenté au moins cinq jours sur sept, d'octobre à mai, souligne René Duchesne, directeur des ventes.


OKA


Réunion à l'Abbaye


Depuis plus d'un an, l'Abbaye d'Oka est devenue une nouvelle destination pour les organisateurs d'événements en quête d'endroits plutôt inusités. Quelque 150 000 $ d'investissement ont été nécessaires pour remettre les 30 chambres et les 9 salles de l'Abbaye au goût du jour. «On reçoit beaucoup de demandes pour des réunions de type lac-à-l'épaule, des formations et des partys de Noël», indique le directeur de l'hébergement, Nicolas Bellemarre. Les salles et l'ancienne église sont gérées par l'organisation Espacecarpediem. Elles peuvent accueillir jusqu'à 350 personnes. Un service de traiteur et des fournisseurs d'équipements multimédias sont sur place. Notez que seulement 2 chambres sur 30 disposent d'une salle de bain privée. Mais toutes sont équipées d'un lavabo, d'un réfrigérateur, d'un lit double et de robes de chambre pour deux.


MONT-SAINT-HILAIRE


Agrandissement du Manoir Rouville-Campbell


Une quarantaine de chambres contemporaines ont été ajoutées ce printemps au Manoir Rouville-Campbell, à Mont-Saint-Hilaire. Cet investissement majeur de plus de 10 M$ permet à l'établissement d'offrir 70 chambres à ses convives. «Cet agrandissement était devenu nécessaire pour satisfaire la demande en hébergement des organisateurs qui louent nos espaces de congrès», soutient Christiane Lambert, directrice des ventes. Un espace détente, qui comprendra des salles de soins et une piscine extérieure chauffée, sera également ajouté d'ici l'été 2017. Le projet est évalué à plus de 1,5 M$.


MONTRÉAL


Un loft cuisine de prestige


Comment tirer profit d'un ancien studio qui servait à la production de photographies pour des livres de cuisine ? On le transforme en lieu de rendez-vous haut de gamme. Depuis trois ans, c'est l'environnement que suggère Table1, au 6560, avenue de l'Esplanade, à Montréal. Ce chic loft de 2 000 pieds carrés, équipé d'une cuisine complète, peut accueillir des groupes de 12 à 60 personnes, qui profitent de la terrasse avec vue sur le mont Royal et d'un stationnement de 24 places. Mais ne loue pas cet espace qui veut, prévient le propriétaire de l'immeuble, John Faratro : «Cet endroit, pour lequel nous avons investi plus de 100 000 $, demeure très exclusif. Il est loué deux ou trois fois par mois.» La clientèle se compose d'avocats, de producteurs de vin, de commerçants et d'entreprises qui recherchent un lieu privé pour la tenue d'un souper. «Ils nous disent avoir l'impression de recevoir leurs clients à la maison.»


 


BOUCHERVILLE


L'Hôtel Mortagne prend du volume


D'ici janvier 2017, l'Hôtel Mortagne, à Boucherville, comptera 70 nouvelles chambres, 4 nouvelles salles de réunion pour 25 personnes, ainsi qu'un deuxième restaurant. Un spa urbain et un gym compléteront l'offre. «Il s'agit d'un agrandissement d'une valeur de plusieurs millions de dollars», souligne la propriétaire, Danielle Beaulieu, sans vouloir préciser le montant exact. Ces nouvelles chambres s'ajouteront aux 130 actuelles.


 


BLAINVILLE


Pour remplacer le traditionnel tournoi de golf


Depuis juillet 2015, un nouveau centre d'amusement intérieur, Défis-Défis, à Blainville, offre aux entreprises une activité de remplacement au traditionnel tournoi de golf. Aménagé dans un entrepôt de 4 200 pi2, l'établissement propose une douzaine de défis à relever en solo ou en équipe. «Depuis l'ouverture, la clientèle d'affaires représente 25 % de nos visiteurs», souligne Mélanie Santini, copropriétaire des lieux. Plusieurs entreprises de services financiers, des transporteurs et des chaînes de restaurant ont jusqu'ici eu recours à cette activité de consolidation qui dure de deux à trois heures. L'activité convient à des groupes de 12 à 60 personnes.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Mi-mandat: autopsie de la «défaite» républicaine

13/11/2018 | François Normand

BALADO - Les résultats parlent d'eux-mêmes: Donald Trump aura plus de difficultés à se faire réélire en 2020.

Charlevoix, la coqueluche des destinations affaires cette année

07/02/2018 | Claudine Hébert

Jamais la saison estivale n'aura démarré si tôt et si fortement dans Charlevoix. Du 27 mai au 10 juin, hôtels, ...

À la une

L’importance de protéger une maison vacante lors d'une succession

BLOGUE INVITÉ. Voici l'histoire d'une succession qui perd beaucoup d'argent à cause d'une négligence.

10 choses à savoir vendredi

Désertées, ces prisons deviennent des hôtels, bannir le plastique, ça tue, 23 000$ pour marier un hologramme!