Fleuve et architecture à la Malbaie

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Septembre 2016

Fleuve et architecture à la Malbaie

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Septembre 2016

Par Claudine Hébert

Des réceptions renouvelées à Baie-Comeau, Le British se refait une beauté à Gatineau… Un survol de quelques nouveautés aux quatre coins du Québec.


LA MALBAIE
Fleuve et architecture


Depuis trois ans, les Terrasses Cap-à-l'Aigle, à La Malbaie, proposent un produit inédit : la possibilité de tenir des réunions dans l'une des 10 villas avec vue sur le fleuve, toutes signées par des architectes québécois de renom. L'endroit a d'ailleurs servi de lieu de tournage pour le film Le règne de la beauté, de Denys Arcand. Chaque villa dispose d'une cuisine moderne complète. Les villas comprennent de deux à quatre chambres, toutes équipées d'une salle de bain privée. Jusqu'à maintenant, une vingtaine d'entreprises ont bénéficié du produit pour des réunions privées de 4 à 20 personnes, souligne Alain Rajotte, directeur des ventes.


SHAWINIGAN
L'Auberge Gouverneur devient propriétaire du Centre de congrès


En plus d'investir 1,2 M$ en décembre 2015 pour l'aménagement d'un restaurant Pacini, l'Auberge Gouverneur est devenue propriétaire de son voisin, le Centre de congrès de Shawinigan, en mai dernier. La Ville a vendu l'infrastructure pour 1,25 M$ à l'hôtelière Sonia Tremblay. «Les affaires n'ont jamais été aussi bonnes. Être propriétaire de l'hôtel et du Centre nous permet d'être beaucoup plus agressifs en matière de prix. En moins d'un an, le chiffre d'affaires de l'entreprise a augmenté de 20 %», soutient la propriétaire.


DRUMMONDVILLE
Une salle au sommet qui fait fureur


Il vaut mieux vous prendre d'avance si vous souhaitez réserver la salle Big Apple qui occupe le 12e et dernier étage du nouvel hôtel Times de Drummondville. L'espace fenestré du plancher au plafond et muni d'une terrasse est réservé au moins cinq fois par semaine, soutient le directeur de l'hôtel, Francis Hinse. Cette salle peut accueillir jusqu'à 200 convives.


BAIE-COMEAU
Le Grand Hôtel mise sur les réceptions


Le Grand Hôtel, au centre-ville de Baie-Comeau, s'est doté d'un bel atout : une salle de réception pour 100 personnes. Aménagée au coût de 150 000 $, la salle a déjà accueilli une bonne vingtaine d'organisations depuis son ouverture, le printemps dernier. «Elle est très demandée pour des formations, des conseils d'administration, des réunions et des partys de bureau», indique le propriétaire des lieux, Denis Harel. Cette salle s'ajoute aux 45 chambres de l'établissement, qui ont, au cours des trois dernières années, été rénovées au grand complet.


GATINEAU
Le British se refait une beauté


Après quatre ans de rénovations, l'Hôtel British, dans le secteur Aylmer, à Gatineau, a rouvert ses portes au public en octobre 2015. Le vieil édifice, érigé en 1834 pour accueillir les voyageurs qui remontaient la rivière des Outaouais, reprend du service avec 10 chambres et suites, un restaurant, un pub ainsi qu'une salle VIP pour recevoir en privé une quinzaine de personnes. L'endroit est très prisé pour les conseils d'administration, les formations ainsi que les lunchs d'affaires. Déjà, un visiteur sur trois est un client d'affaires, rapporte la gérante, Gabrielle Aubert.


BROMONT
Une nouvelle salle de banquet


La salle du Golf du Vieux Village, à Bromont, a été réaménagée par les propriétaires de l'hôtel St-Christophe afin de s'adapter à des événements de 250 personnes. «Plus d'une vingtaine de groupes ont déjà réservé pour le temps des fêtes», signale Mylène Massé, directrice des ventes. Une navette gratuite est offerte aux participants qui logent à l'hôtel, situé à Granby.


SAGUENAY
Rénos terminées à l'hôtel Le Montagnais


L'hôtel Le Montagnais peut dire : mission accomplie ! On y a achevé l'hiver dernier la rénovation des 64 chambres de la section économique, des travaux évalués à 4,5 M$. Les 302 chambres de l'établissement sont maintenant au goût du jour.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La destination Saint-Hyacinthe opère un retour en force

Édition du 09 Février 2019 | Claudine Hébert

RÉUNIONS ET CONGRÈS — Une ville qui veut redevenir une destination congrès et une région qui aimerait tout...

À la une: les grand(e)s de la gouvernance

Édition du 09 Février 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, consultez notre palmarès des administrateurs de sociétés québécoises cotées.

À la une

Sommes-nous à la veille d'une crise économique?

BLOGUE INVITÉ. Je ne veux pas être alarmiste, mais c’est normalement aux 8 à 10 ans qu’une crise se fait sentir.

Téo Taxi avait trois prises dès le départ

10:57 | Valérie et Sylvia Gilbert

BLOGUE INVITÉ. La gestion des opérations est le nerf de la guerre en affaire. Or, elle est déficiente chez Téo Taxi.

Hypothèque à taux révisable annuellement : une bonne idée?

Notre lectrice s’est fait proposer un type de prêt hypothécaire dont elle n’avait jamais entendu parler.