Des firmes à l'étape de la consolidation

Publié le 19/01/2013 à 00:00, mis à jour le 17/01/2013 à 15:34

Des firmes à l'étape de la consolidation

Publié le 19/01/2013 à 00:00, mis à jour le 17/01/2013 à 15:34

Après une période active d'achats et de fusions, l'année 2013 sera marquée par la consolidation pour plusieurs assureurs québécois qui devront repenser leurs régimes de primes, adapter leurs gammes de produits et explorer de nouveaux marchés.


L'intégration par Intact Corporation financière des activités d'AXA Canada et l'acquisition de Jevco, réalisée en septembre 2012, ont fait du groupe le premier en assurance de dommages au pays.


«Avec cette acquisition, nous souhaitons réduire la volatilité des profits», confiait Charles Brindamour, chef de la direction du groupe, en novembre 2011 au journal Les Affaires.


L'intégration d'AXA a permis à Intact de faire passer de 28 à 32 % la proportion de l'assurance commerciale dans ses activités entre le premier semestre de 2011 et le premier semestre de 2012.


Le phénomène de concentration, entamé il y a quelques années, se poursuit. En 2011, près de 62 % des primes en assurance de personnes au Québec étaient aux mains de cinq assureurs principaux (40 % pour l'assurance de dommages).


Plusieurs assureurs sont donc occupés à intégrer les activités de leurs plus récentes acquisitions. SSQ Groupe financier, qui a repris les activités d'assurance de personnes de la française AXA en 2011, a ainsi fait doubler les ventes de cette filiale en 2012 et il entend continuer sur cette lancée.


Les acquisitions sont également pour les firmes des moyens d'étendre leur champ d'action. Les assureurs québécois réalisent aujourd'hui plus de 40 % de leur volume hors du Québec par rapport à 30 % en 2005.


Intact possède ainsi des activités en Ontario (41 %), au Québec (30 %), en Alberta (17 %) et dans les autres provinces (12 %). Et elle envisage de s'étendre encore en 2013.


Pour Banque Nationale Assurances, l'acquisition de la divison assurances de HSBC a permis d'augmenter le poids de l'Ouest canadien dans son chiffre d'affaires.


Prudence et patience


Le maître mot reste toutefois : rigueur. «La discipline doit dicter toutes nos actions, notamment dans la sélection des risques», résume Louis Gagnon, président et chef de l'exploitation d'Intact.


En 2013, le groupe mettra l'accent sur la pertinence de ses produits et la formation de ses courtiers pour améliorer la satisfaction de la clientèle. Il utilisera aussi davantage la technologie. «Nous devons adapter notre offre à tous les moyens dont le consommateur dispose pour se procurer nos produits», poursuit Louis Gagnon.


Un marché actif


Les firmes bénéficieront d'un marché actif au pays en 2013. Au Québec, la croissance sera d'environ 2 %. L'arrivée de nouveaux résidents, un marché de la construction stable et les projets immobiliers de grands groupes d'assurance, comme le projet de 55 millions de dollars de SSQ à Longueuil ou la Cité Desjardins de la coopération à Lévis, devraient garantir la bonne santé du secteur.


Cependant, la faiblesse des taux d'intérêt donnera le rythme, notamment pour les compagnies d'assurance-vie. Elles devront travailler avec des taux plus faibles que ceux qui ont servi à fixer les primes initiales.


Pour y faire face, elles devront proposer des produits accessibles, des grilles de primes révisées et des taux actualisés.


Face à ces défis, les actuaires québécois devront faire preuve de patience et conserver une gestion disciplinée. Les institutions financières qui possèdent des activités d'assurance pourront pour leur part compter sur la solidité du système bancaire canadien.


Parts de marché des assureurs de personnes


47,4 % assureurs canadiens


50,8 % assureurs québécois


1,8 % assureurs étrangers


Parts de marché des assureurs de dommages


36,3 % assureurs canadiens


52,9 % assureurs québécois


10,8 % assureurs étrangers


Source : Rapport annuel 2011 sur les assurances (Autorité des marchés financiers).


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour à 17:32 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!