Peter Lynch, le caméléon de l'investissement


Édition du 21 Mai 2016

Peter Lynch, le caméléon de l'investissement


Édition du 21 Mai 2016

[Photo : Bloomberg]


Surnommé le «caméléon» en raison de sa capacité d'adaptation à tous les styles d'investissement, il s'est joint en 1977 au Fonds Magellan. Cette petite organisation était peu connue à l'époque. Pourtant, il y a réalisé, jusqu'à sa retraite en 1990, des rendements exceptionnels. Voici quelques leçons à retenir de ce parcours exceptionnel.


Retour au dossier Les enseignements des grands investisseurs


1 Quelques conseils pour choisir les bons titres


«Pour qu'un titre performe mieux que prévu, il faut que l'entreprise soit très sous-estimée.»


«Quand la meilleure société dans une industrie se vend à prix d'aubaine, c'est souvent elle qu'il faut acheter et non pas un concurrent plus faible qui se vend à un prix encore plus bas.»


«Cherchez l'industrie qui semble se trouver dans le pire état ; et si les fondamentaux sont positifs, vous y trouverez de grands gagnants.»


«Tout bien considéré, investissez dans les sociétés qui ont le moins de photos en couleur dans leur rapport annuel.»


2 Utilisez les rapports d'initiés


«Les initiés n'achètent que pour une raison : faire de l'argent.»


«Une société fait rarement faillite lorsqu'il y a beaucoup d'achats d'initiés.»


3 Une simple question d'évaluation


«Si une entreprise possède un solide bilan financier, alors je peux l'acheter et obtenir un bon avantage. Si les choses tournent mal, je perdrai alors le tiers de mon investissement. Mais si ça va bien, je ferai beaucoup d'argent.»


«Même lorsqu'une société passe de médiocre à moins mauvaise, vous pouvez réaliser un profit.»


«La meilleure façon de faire de l'argent dans le marché, c'est d'acheter une petite société en croissance qui est rentable depuis quelques années et qui continuera de croître.»


«Ce qui semble statistiquement très bon marché peut parfois être simplement une attrape.»


4 Demeurez humble


«Vous devez le reconnaître lorsque vous avez tort. Alors, vendez. La plupart de mes choix de titres sont des erreurs.»


«Dans ce domaine [investissement], vous devez savoir écouter.»


5 L'économie n'est pas importante après tout


«Je ne passe qu'environ 15 minutes par année à faire l'analyse de l'économie.»


«Il n'y a personne pour nous dire que nous sommes en récession ou dans un boom économique et qu'en conséquence il faut acheter ou vendre tel ou tel titre.»


«Tenter de prédire le PIB dans six mois ne sert qu'à impressionner la galerie. Comment se comporte l'industrie des chaussures de course ? Ça, c'est de la vraie économie.»


6 Comprenez ce que vous faites


«Si vous vous préparez à investir dans une compagnie, alors vous devez être capable d'expliquer pourquoi, dans un langage assez simple pour qu'un élève de cinquième année comprenne, et assez rapidement pour ne pas l'ennuyer.»


«Il ne faut jamais investir dans une idée que vous ne pouvez pas illustrer à l'aide d'un crayon.»


7 Restez calme


«Après le krach de 1987, on prédisait la fin du monde et la fin du système bancaire.»


«La clé pour faire de l'argent avec un titre est de ne pas s'en départir parce qu'on a peur.»


«Il faut développer une approche disciplinée qui nous permettra de bloquer nos signaux de détresse personnelle.»


«Inévitablement, les gens sont confiants lorsque la Bourse vient de gagner 600 points et que la majorité des titres sont surévalués, mais craintifs après une baisse de 600 points alors que les aubaines abondent.»


8 Sachez déceler le bon moment


«Les aubaines sont le "Saint Graal" de la sélection de titres. Nous percevons les corrections non pas comme des désastres, mais comme des occasions d'acheter plus d'actions à bas prix. C'est ainsi que se sont bâties les grandes fortunes.»


«Les récessions se terminent, tôt ou tard, alors que le marché boursier est très faible et qu'il y a des aubaines partout où vous regardez.»


«Celui qui gagne sa vie à sélectionner les bons titres est plus heureux lorsque le marché baisse de 300 points que lorsqu'il monte selon la même proportion.»


9 Agissez avec célérité


«De nos jours, les chasseurs d'aubaines n'ont pas besoin de beaucoup de temps pour les déceler. Et, après qu'ils auront réalisé leurs achats, ces titres ne seront plus des aubaines.»


10 Ne vous laissez pas intimider


«Votre avantage comme investisseur ne vous viendra pas des experts de Wall Street. Vous pouvez battre ces experts si vous utilisez vos connaissances et que vous investissez dans les sociétés ou dans les industries que vous connaissez bien.»


«Depuis trois décennies, la Bourse a été dominée par une horde d'investisseurs professionnels. Contrairement à la croyance populaire, cela rend la tâche de l'investisseur amateur plus facile. Vous pouvez surpasser le marché en ignorant ce que fait la horde.»


«Vous devez savoir ce que vous détenez et pourquoi vous le détenez. Que quelqu'un vous dise "ce titre ne peut que monter" n'a aucune importance.»


Sources : Peter Lynch, One Up On Wall Street: How To Use What You Already Know To Make Money In the Market, InvestingRationally.com, quotewise.com, Barron's


LES ENSEIGNEMENTS DES GRANDS INVESTISSEURS


Série 3 de 4. Nous poursuivons notre série sur les enseignements des grands investisseurs. ÀLa méthode pédagogique est celle de la citation avec, au besoin, quelques explications contextuelles. Notre troisième professeur : Peter Lynch.


Retour au dossier Les enseignements des grands investisseurs


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour à 17:32 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!