Une première nord-américaine en Abitibi pour Agnico Eagle

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Avril 2018

Une première nord-américaine en Abitibi pour Agnico Eagle

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Avril 2018

Par Les Affaires PRO

Même à 120 mètres sous terre, notre journaliste a constaté qu’il était possible de demeurer en contact par Skype avec le poste de contrôle à la surface. [Photo: Patrick Rodrigue/Les Affaires Pro]

Agnico Eagle, une société canadienne d’exploitation aurifère qui produit des métaux précieux, a réalisé une première en dotant sa mine LaRonde d’un réseau cellulaire LTE (4G). Avec 20 km de galeries et un niveau inférieur actuel situé à 3,1 km sous la surface, cette mine d’or située entre Rouyn-Noranda et Val d’Or est la plus profonde des Amériques. Et cette innovation dans un environnement minier particulier est l’oeuvre de l’entreprise de télécommunications Ambra Solutions, de Trois- Rivières. – LES AFFAIRES PRO


Mason Graphite franchit une étape importante dans le développement du projet du lac Guéret


La société Mason Graphite annonce qu’un dépôt a été versé pour l’achat d’équipements de traitement du minerai au début du mois de janvier 2018. Cette commande couvre des équipements clés, dont le calendrier de livraison est critique. Il s’agit notamment de broyeurs, de cellules et de colonnes de flottation, d’épaississeurs et de filtres. Selon Mason Graphite, cette commande d’achat totalise 12,2 M$ et couvrirait approximativement 30 % de l’ensemble des équipements requis pour l’usine de traitement. – LES AFFAIRES PRO


Les Affaires Pro Mines


Québec injecte 1,4 M $ dans le projet de mine de phosphate Lac à Paul


Québec, par l'entremise du fonds Capital Mines Hydrocarbures, a injecté les fonds dans le capital-actions de la société minière Arianne Phosphate. Le projet consiste à exploiter une mine de phosphate à ciel ouvert qui traitera quotidiennement 55 000 tonnes de minerai afin de produire trois millions de tonnes de concentrés phosphatés par année. La mine serait située à 200 kilomètres au nord de la ville de Saguenay et le minerai transformé serait expédié depuis un terminal maritime sur la rivière Saguenay. Près de 1 000 emplois directs et indirects seront créés pendant les 25 ans prévus d'exploitation de la mine. – LES AFFAIRES PRO


Plus à lire sur Les Affaires Pro


- Le producteur de pneus Michelin s’impose dans le secteur minier


- Rio Tinto Fer et Titane investit 43 M $ dans son complexe métallurgique de Sorel-Tracy


- Hecla Mining acquiert Klondex Mines


- Iamgold met en service la plus grande centrale hybride au monde

À suivre dans cette section


image

eCommerce B2B

Mardi 29 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Pourquoi les investisseurs boudent-ils le graphite?

15/05/2018 | Nochane Rousseau

BLOGUE INVITÉ. Le manque d'intérêt des investisseurs pour ce métal stratégique tient à six facteurs. Voici lesquels.

Groenland : un parti pro-mines sera de l’éventuelle coalition

Édition du 05 Mai 2018 | Les Affaires PRO

Demokraterne, un parti de centre gauche qui avait promis en campagne électorale ...

À la une

La drôle de guerre du bois d'œuvre

Les négociations sont au point mort, et le grand perdant est le consommateur américain. Voici pourquoi.

La Fed s'attend à des hausses progressives des taux d'intérêt

Les responsables de la Réserve fédérale des États-Unis ont discuté, lors de leur ...

Iran: Trump joue avec le feu

PODCAST. La sortie des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien crée une dose massive d'incertitudes.