Cobalt : Secova quadruple son portefeuille au Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Mars 2018

Cobalt : Secova quadruple son portefeuille au Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Mars 2018

Par Les Affaires PRO

Le projet Duvay/Chenier de Secova Metals à proximité d’Amos, en Abitibi-Témiscamingue [Photo : Secova Metals]

La société de Vancouver Secova Metals annonce l'acquisition de l'entreprise privée 1.151.640 BC Ltd. et de ses propriétés minières québécoises. D'une superficie totale de quelque 2 186 hectares, les projets Muskrat, Boudrais et Péribonka-Bégin sont composés de 40 claims.


Plus précisément, les projets Muskrat Cobalt (1 300 hectares) et Péribonka-Bégin (550 hectares) sont situés dans la région de la Rivière-aux-Rats, dans la région du Lac-Saint-Jean. Une présence de cobalt, de cuivre et de nickel y a été décelée.


En ce qui a trait au projet Boudrias, il est situé à Godbout, sur la Côte-Nord. Des indices historiques de présence de nickel ont été recensés sur cette propriété de 336 hectares.


Il est à noter que ces trois projets s'ajoutent à ceux que Secova développe déjà au lac Windfall et à proximité de la ville d'Amos. – LES AFFAIRES PRO


Métaux ­Osisko prévoit 50 000 m de forage dans les ­Territoires du ­Nord-Ouest


La société annonce qu’un programme de forage a débuté sur sa propriété de ­Pine ­Point, située près du ­Grand lac des ­Esclaves.


Récemment acquis, ce projet de zinc et de plomb compte déjà trois foreuses en activité pour des travaux d’hiver. Des forages supplémentaires seront effectués cet été lorsque les conditions le permettront.


Le but de ces forages est de confirmer et de délimiter les ressources historiques du site, notamment situées près de l’ancien concentrateur, en plus de tester de nouvelles zones minéralisées.


Osisko y planifie des essais métallurgiques, des études environnementales, ainsi que des études d’ingénierie qui permettront de mettre en valeur les ressources de ce site. Fait à noter, ce programme est effectué en même temps que le programme de forage de 50 000 m mené actuellement dans le camp minier ­Bathurst, au ­Nouveau-Brunswick. – LES AFFAIRES PRO


Lundin ­Gold annonce un nouveau financement de 400 M$ ­US


La société de ­Vancouver utilisera ces fonds pour développer le projet aurifère ­Fruta del ­Norte, en Équateur. La production de ce site minier situé au sud-est du pays, à la frontière péruvienne, est prévue d’ici la fin de 2019.


Les souscripteurs de ce placement privé comprennent notamment ­Newcrest ­Mining ­Limited, ­Orion ­Mine ­Finance ­Group et ­Zebra ­Holdings and ­Investments, ainsi que ­Lorito Holdings. Le placement privé est notamment assujetti aux approbations réglementaires du ­TSX et du dépôt d’un prospectus auprès de l’Autorité de surveillance financière de la ­Suède.


Lundin ­Gold et ­Newcrest ont également signé un accord en vue de former une coentreprise qui permettra d’explorer huit concessions détenues par la minière et situées à proximité du projet en développement. – LES AFFAIRES PRO


Plus à lire sur Les ­Affaires ­Pro


- Une entreprise californienne s’installe en ­Ontario pour construire des véhicules électriques miniers


- Corporation Éléments ­Critiques s’entend avec la nation crie d’Eastmain et la société ­Niskamoon


- Saint ­Jean ­Carbon acquiert 95 % de la propriété de graphite ­Lochaber en ­Outaouais


- Cameo obtient un financement de 500 000 $ pour développer ses gisements de lithium


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Pourquoi Nouveau Monde Graphite a besoin d'Hydro-Québec

19/06/2018 | François Normand

Un partenariat avec HQ lui permettra de contester le monopole de l'Asie dans une production mondiale stratégique.

Stornoway: des actionnaires restent confiants malgré le manque de liquidité

30/05/2018 | François Normand

BMO Marchés des capitaux estime qu'il manque entre 20 et 30 M$ de financement dans les 12 prochains mois.

À la une

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.