Vers une possible relance de la mine d'or Kiena de Val-d'Or

Offert par Les Affaires


Édition du 03 Septembre 2016

Vers une possible relance de la mine d'or Kiena de Val-d'Or

Offert par Les Affaires


Édition du 03 Septembre 2016

Par Les Affaires

Déjà, les résultats préliminaires font état de nouvelles veines d’or qualifiées de « hors du commun » par la société aurifère Wesdome Gold Mines. [Photo : Wesdome Gold Mines]

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE


Vers une possible relance de la mine d'or Kiena de Val-d'Or


Même si ses opérations sont suspendues depuis la mi-2013, le complexe minier Kiena à Val-d'Or n'est pas mort, bien au contraire. Depuis quelques semaines, une vingtaine de personnes s'y affairent afin de déterminer si du minerai pourrait y être extrait de manière rentable par Wesdome Gold Mines. Déjà, les résultats préliminaires font état de nouvelles veines d'or qualifiées de «hors du commun» par la société aurifère de Toronto. Encouragée par le prix de l'or et le contexte économique plus favorable, Wesdome Gold Mines a entrepris une campagne d'exploration en deux phases sur sa propriété valdorienne. «La première étape de forage, dont les résultats devraient être publiés au début de septembre, a été établie à 5 000 mètres [sous terre]. Si les résultats répondent à nos attentes, nous ajouterons une deuxième phase de 5 000 mètres», a précisé Lindsay Carpenter Dunlop, vice-présidente aux relations avec les investisseurs chez Wesdome. En juin 2013, la décision de suspendre les opérations avait été motivée par la marge bénéficiaire trop faible, les pressions sur les coûts de production et, surtout, l'incertitude qui planait sur le prix de l'or, qui valait alors 1 213 $ US l'once, comparativement à plus de 1 300 $ US actuellement. — L’ÉCHO ABITIBIEN ET LE CITOYEN, VAL-D’OR


CENTRE-DU-QUÉBEC


Des millions pour agrandir l'usine Canlac à Victoriaville


Laboratoires Abbott agrandira son usine de fabrication de lactulose Canlac, de Victoriaville. Ce projet pourrait nécessiter des investissements de l'ordre de 40 millions de dollars, selon les informations recueillies par l'hebdomadaire La Nouvelle Union. Toutefois, l'entreprise préfère ne pas divulguer le montant de l'investissement. Avec cet agrandissement, dont les travaux s'échelonneront jusqu'en 2018, la superficie de l'usine victoriavilloise passera de 36 430 à 60 608 pieds carrés. Il s'agit du quatrième agrandissement de l'usine. Abbott réalise ce projet pour répondre à la croissance de la demande de lactulose dans le monde, notamment dans les pays émergents. L'usine Abbott de Victoriaville produit actuellement 12 000 tonnes métriques de lactulose, une production qui grimpera, évalue-t-on, à 22 000 tonnes métriques. Le lactulose est un dérivé du lactose et possède des propriétés laxatives, entre autres. — LA NOUVELLE UNION, VICTORIAVILLE


BAS-SAINT-LAURENT


Nouvel accélérateur pour les start-up à Rimouski


Rimouski aura son centre d’expertise destiné à accueillir et à soutenir les jeunes entrepreneurs ainsi qu’à fournir des bureaux aux travailleursautonomes. Le centre, baptisé « e-Startup », sera aménagé dans un ancien garage et ouvrira ses portes à la mi-octobre. Déjà, huit jeunes entreprises ou projets ont confirmé leur intention de s’installer dans les nouveaux espaces de travail collaboratif. Les entrepreneurs auront le choix de s’installer dans des aires ouvertes ou des locaux fermés. Le projet vise à réaliser un bâtiment vert. Il s’agirait du premier immeuble à l’est de Québec à comprendre un ensemble de panneaux solaires, des systèmes d’économie d’énergie, un éclairage exclusivement à DEL et des vitrages thermos spéciaux. — L’AVANTAGE , RIMOUSKI

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Énergie solaire : HPQ Silicon récolte 5,3 M$

22/08/2018 | François Normand

La société montréalaise d'exploration minière veut devenir un producteur vertical intégré de silicium.

Nemaska Lithium veut devenir un des plus gros producteurs au monde

BLOGUE. Avec le financement de 1,1 milliard de dollars qu’elle vient de clôturer, Nemaska Lithium a les moyens de ...

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.