De belles prévisions économiques pour l'Abitibi-Témiscamingue

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Septembre 2016

De belles prévisions économiques pour l'Abitibi-Témiscamingue

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Septembre 2016

Par Les Affaires

La bonne tenue de l’industrie de la construction, entre autres, permettra à l’économie régionale de prendre de l’expansion, selon Desjardins.

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE


De belles prévisions économiques pour l'Abitibi-Témiscamingue


 Le service des études économiques de Desjardins prévoit que la croissance du produit intérieur brut (PIB) nominal de l'Abitibi-Témiscamingue s'accélérera pour atteindre 3,5 % en 2017, à l'image de l'ensemble du Québec, selon sa nouvelle étude régionale. Le PIB de la région devrait croître de 2,7 % en 2016, 0,3 point de pourcentage de plus qu'en 2015. «Le redressement des secteurs manufacturier et forestier, soutenus notamment par la faiblesse du huard, ainsi que la bonne tenue de l'industrie de la construction, entre autres, permettront à l'économie régionale de prendre de l'expansion. La présence de plusieurs chantiers et de projets d'agrandissement ou encore de modernisation d'entreprises sur le territoire soutiendront les investissements en 2016 et en 2017», résume Desjardins. Le taux de chômage régional est appelé à diminuer au cours de cette année ainsi qu'en 2017, estime Desjardins. Il devrait être de 6,6 % pour 2016 et descendre à 6,4 % l'an prochain, pour se maintenir sous la moyenne provinciale de 7,2 %. — L’ÉCHO ABITIBIEN ET LE CITOYEN, VAL-D’OR


CHAUDIÈRE-APPALACHES


Plus de 5 M$ pour les PME de la région de Thetford


Développement économique Canada (DEC) a confirmé le 15 septembre un appui financier de 5,1 M$ au fonds Capital expansion région Thetford (CERT) qui vient en aide aux entreprises en développement ou en démarrage. Depuis ses débuts il y a 10 mois, CERT a permis de financier 12 projets sous forme de prêt direct, de prêt participatif et de débenture, pour un montant total d'environ 2,4 M$. Au total, 50 projets ont été déposés ou sont en voie de l'être, et la moitié de ces dossiers sont toujours actifs, outre les 12 projets acceptés. En tenant compte des projets acceptés, les demandes pourraient donc atteindre 4,3 M$ pour des investissements d'environ 21 M$. Le fonds de capital de risque CERT a été mis sur pied par la Société de développement économique de la région de Thetford. — COURRIER FRONTENAC, THETFORD MINES


OUTAOUAIS


Un hôtel-boutique dans le parc de la Gatineau


La Commission de la capitale nationale (CCN) a donné son aval à un projet d'hôtel-boutique dans la Maison O'Brien, située dans le parc de la Gatineau, qui lui a été présenté par le promoteur Wakefield Mill. Le projet est évalué 3,9 M$. La CCN, propriétaire de cette maison patrimoniale située près du lac Meech, se dit prête à faire les travaux de rénovation pour transformer cette maison en établissement qui comprendra onze suites et une salle à manger, en plus d'une salle où pourront être exposées des oeuvres appartenant au gouvernement du Canada. Une fois transformé, l'établissement sera loué au promoteur. Les travaux devraient commencer en octobre, et l'hôtel-boutique pourrait ouvrir en juillet prochain. Le promoteur doit toutefois obtenir certaines approbations, notamment sur le plan environnemental. — INFO07 - LA REVUE, GATINEAU


MONTÉRÉGIE


Vegco investit 6 M$ pour produire 20 % plus d'oignons


Le Groupe Vegco de Saint-Patrice-de-Sherrington, près de Napierville, vient de finaliser des investissements de 6 M$ dans la modernisation de ses installations et l'achat de nouveaux équipements. Ce projet lui permet d'augmenter sa capacité de production d'oignons de 20 % pour la porter à 60 millions de livres annuellement. Elle compte parmi ses distributeurs les épiciers Loblaw, Metro, Sobeys et Costco. L'entreprise, qui regroupe 14 familles de maraîchers et qui produit huit légumes différents, a dépensé plus de 10 M$ depuis trois ans pour se maintenir parmi les leaders québécois de production de légumes frais. Parmi les dernières améliorations apportées, notons l'ajout d'un système automatisé de tri pour les oignons, la construction de nouveaux entrepôts réfrigérés, la réfection du réseau électrique, l'agrandissement de la baie d'expédition et la modernisation des bureaux. «À terme, nous voulons moderniser le reste de l'usine», indique Marc-André Van Winden, le vice-président d'OniPro (une des divisions du groupe). Vegco emploie une centaine de personnes. — COUP D’OEIL, SAINT-JACQUES-LE-MINEUR


ESTRIE


Wulftec agrandit ses installations d'Ayer's Cliff


L'entreprise d'emballage sous pellicule étirable Wulftec International, établie à Ayer's Cliff, investira 2,2 millions de dollars pour l'agrandissement et l'amélioration de ses installations. Le directeur des opérations chez Wulftec, Guy Lopes, indique qu'un bâtiment ayant besoin de rafraîchissement sera démoli. «On en rebâtira un nouveau de deux étages. Il y aura la salle de démonstration et un laboratoire, ainsi qu'une salle de classe. On y trouvera également des locaux administratifs et commerciaux», dit-il. Le bâtiment administratif actuel sera lui aussi modifié afin d'accueillir de nouveaux bureaux. En 2014, l'entreprise s'était déjà agrandie de 10 000 pieds carrés. Ces locaux sont déjà remplis. Une expansion de 8 000 pi2 est donc encore nécessaire. «Ça va nous permettre d'avoir une capacité supérieure et de mieux répondre à la demande», indique M. Lopes. Wulftec emploie 210 personnes dans ses installations d'Ayer's Cliff. — LE PROGRÈS DE COATICOOK, COATICOOK

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Une nouvelle loi pour encadrer le secteur de la construction

Ces nouvelles mesures qui entrent mardi en vigueur veulent rendre plus intègre ce secteur.

Retard de paiement en construction, bientôt chose du passé?

Le projet pilote prévoit d’abord un calendrier de paiement obligatoire.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: