«Nous continuons de croire à l'avenir de General Motors au Canada» - Stephen K. Carlisle, pdg de GM Canada

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Février 2015

«Nous continuons de croire à l'avenir de General Motors au Canada» - Stephen K. Carlisle, pdg de GM Canada

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Février 2015

Stephen K. Carlisle, pdg de GM Canada.


Une année en dents de scie pour le géant qui a fait face à un nombre record de 80 rappels pour une seule année, avec notamment sa crise des démarreurs (responsable d'une trentaine de décès au volant), et des procédures légales qui promettent d'être encore très longues.


Cliquez ici pour consulter le dossier La recette de Ford pour rester au sommet


Si GM occupe le premier rang des ventes aux États-Unis, il doit se contenter de la troisième place au Canada derrière Ford (292 000 véhicules, + 3 %) et Chrysler (290 000 véhicules, + 12 %). Toutefois, GM Canada a connu une hausse de 6 % en 2014 par rapport à 2013, avec près de 250 000 véhicules écoulés.


Mais au-delà de ces considérations factuelles, c'est l'avenir même de General Motors au Canada qu'il faut remettre en question. Lorsque le gouvernement fédéral et celui de l'Ontario ont allongé 10,8 milliards de dollars en 2009 pour sortir GM Canada de la faillite, il y avait une condition à respecter : on devait continuer de construire 16 % de la production automobile nord-américaine au Canada jusqu'en 2016.


Des pertes d'emplois au Canada


À un an de la fin de cette entente, nous savons déjà que la construction de la Camaro quittera la ville d'Oshawa pour Lansing, au Michigan. L'usine d'Oshawa va également fermer la ligne de production de la Chevrolet Impala et de l'Equinox, qui s'en vont aussi aux États-Unis.


La fin de la Camaro occasionnera 850 pertes d'emploi. Les chiffres de production de GM sont passés de 900 000 véhicules en 2000 à 591 000 en 2014. GM a déjà compté plus de 20 000 employés au Canada, il en reste moins de 9 000.


«Nous continuons de croire à l'avenir de GM au Canada», affirme son nouveau pdg, Stephan Carlisle. Il n'avait pourtant pas hésité à critiquer la compétitivité du Canada dès sa première journée à titre de président, en précisant qu'il faudra repenser le contrat social avec les travailleurs ainsi que le rôle des gouvernements dans l'aide au secteur automobile.


Cliquez ici pour consulter le dossier La recette de Ford pour rester au sommet



image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Ford va tester sur route des voitures autonomes en Chine

31/10/2018 | AFP

La circulation sur route de voitures autonomes devrait débuter « d’ici la fin de l’année ».

Que feront les voitures autonomes en situation de vie ou de mort?

24/10/2018 | AFP

Des scientifiques ont sondé plus de 2M d'internautes sur le choix qu'ils feraient lorsqu'une collision est inévitable.

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.