SPN: sécuriser les profits des clients avant tout

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

SPN: sécuriser les profits des clients avant tout

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Elle ne figure pas parmi les plus grandes firmes de génie, puisqu'elle ne compte que 15 employés, pourtant SPN Consultants se démarque par la croissance régulière qu'elle connaît depuis quelques années. Cette firme se spécialise dans l'optimisation de la performance en milieu industriel. Pas de ponts ni de routes ici, mais des équipements sur lesquels reposent les profits de l'industrie.


Cliquez ici pour consulter le dossier Ingénieurs: Savoir rebondir


La firme de L'Île-des-Soeurs a été créée en 1982, et a un chiffre d'affaires de près de 2 millions de dollars. Environ 20 % de ses activités touchent au génie-conseil, le reste relève de la surveillance d'opérations industrielles et de l'instrumentation.


L'offre de service doit être considérée dans sa globalité. Dans ses activités de surveillance, SPN fait de l'acquisition de données en temps réel à partir de la machinerie d'une usine, allant des machines à papiers aux fours rotatifs, en passant par les laminoirs de fils et feuilles d'acier. «Au total, 72 machines sont branchées à nos systèmes, explique le président Pierre Nader. Leur performance est analysée en continu.» Si les paramètres dépassent certains seuils (stabilité, oscillations, etc.), une équipe de spécialistes se charge alors de prévenir l'usine et de proposer des solutions.


Grâce à son offre de service en génie-conseil, la firme va plus loin en proposant l'évaluation de l'exposition au risque d'une entreprise. Une petite machine à papier qui tombe en panne occasionnera une perte de profit de 3 500 $, et ça peut aller jusqu'à 15 000 $ de l'heure. En évaluant le risque par rapport aux coûts d'investissement pour le mitiger, SPN et ses clients peuvent élaborer et réaliser des projets pour remédier à la situation. Depuis 2006-2007, SPN a connu une croissance annuelle d'environ 5 à 10 %.


Cliquez ici pour consulter le dossier Ingénieurs: Savoir rebondir


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Les paris du génie pour améliorer nos vies

Édition du 02 Juin 2018 | Anne-Marie Tremblay

Environnement, transport collectif, bâtiment vert : le génie touche différentes sphères du quotidien et permet ...

Jacques Blouin : construire des ponts grâce à la relève

Édition du 02 Juin 2018 | Anne-Marie Tremblay

CATÉGORIE MENTOR DE L'ANNÉE. EX-ÆQUO - Reconnu comme une des sommités en la matière au Québec, Jacques Blouin a ...

OPINION Gaëtan Boyer: un mentor avant l'heure
Édition du 02 Juin 2018 | Anne-Marie Tremblay
Circulation collective en accéléré
Édition du 02 Juin 2018 | Anne-Marie Tremblay
Décontaminer en profondeur
Édition du 02 Juin 2018 | Anne-Marie Tremblay

À la une

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Le faux débat de l'immigration

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Goodfood, Desjardins fait grimper le titre de 4%

Goodfood devient un partenaire de choix pour les épiciers et pourrait même devenir une cible d'acquisition.