Les clients de Tandem RH aiment avoir le choix

Publié le 05/02/2013 à 15:56

Les clients de Tandem RH aiment avoir le choix

Publié le 05/02/2013 à 15:56

Tandem RH est la seule compagnie d’édition de logiciels spécialisée en ressources humaines au Québec. Pour elle, l’infonuagique est vite devenue un incontournable.

« Comme éditeur de logiciels, nous savions que l’infonuagique deviendrait une tendance marquée, et il n’était pas question de passer à côté », lance Dominic Lachapelle, directeur des ventes et réseau de distribution. Cette firme offre à ses clients d’utiliser ses logiciels de gestion des ressources humaines en mode infonuagique.


Elle utilise elle-même cette méthode pour ses ventes (avec le logiciel Salesforce) et pour tester les applications qu’elle développe. Elle garde toutefois sur ses serveurs locaux tout ce qui touche à l’édition de logiciels.

Tandem RH, qui servait surtout de grandes entreprises à ses débuts, il y a 25 ans, a depuis pris un virage vers le service aux PME. Pour ces dernières, l’infonuagique représente un choix intéressant, puisqu’il leur permet de moins dépenser en acquisition d’infrastructures et en frais fixes.


C’est surtout le cas des PME dont le département des ressources humaines est peu informatisé. « Ne pas avoir à acheter de serveurs, ni à gérer des mises à jour de logiciels ou l’entretien, devient alors un gros plus », selon Dominic Lachapelle.

La formule traditionnelle domine encore

Le directeur des ventes estime à environ 15 % la proportion des clients de l’entreprise qui ont choisi cette formule, tout en admettant que, pour l’instant, le plus gros de sa croissance demeure le fait de clients optant pour la formule plus « traditionnelle », et installant les logiciels de Tandem RH sur leurs propres serveurs locaux.


Pour les clients déjà dotés d’une infrastructure, cette solution permet d’éviter les coûts de l’hébergement sur des serveurs externes. C’est lorsque viendra le temps d’investir pour renouveler l’infrastructure que la question de l’informatique en nuage pourrait se poser.

« Certains de nos clients ont aussi des craintes liées à la sécurité et au respect des lois concernant les renseignements personnels, et jugent les données de ressources humaines trop sensibles pour être envoyées dans le nuage », explique Dominic Lachapelle.


Un choix qu’il respecte, tout en précisant que le niveau de sécurité des données en infonuagique est tout à fait acceptable.

Bon aussi pour l’image

Cela dit, l’offre de services en infonuagique est une alliée même auprès de clients qui n’ont pas immédiatement l’intention de l’utiliser.


« Pour beaucoup d’entre eux, cela signifie que nous sommes à jour technologiquement, et ils aiment savoir que, quand ils voudront prendre ce virage, nous saurons répondre à leurs besoins, » avance le dirigeant.


Selon lui, environ 5 % de leurs clients n’auraient pas signé avec eux sans cela, et bien d’autres en ont tenu compte dans leur évaluation globale de Tandem RH.

L’infonuagique est donc un allié pour le recrutement, beaucoup plus qu’un centre de profit comme tel.


« Les clients paient exactement le coût de l’hébergement en nuage, on ne fait pas de profits supplémentaires là-dessus, mais ça nous permet de signer des clients que l’on ne convaincrait pas sans cette option », conclut Jocelyn Lachapelle.


 

À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Courriels transactionnels ou promotionnels : faire la différence

04/12/2014 | Catherine Girard

En matière de marketing courriel, les entreprises misent généralement davantage sur les messages ...

Decode MTL veut faire de vous un programmeur en huit semaines de cours du soir

25/11/2014 | Julien Brault

Decode MTL, qui a accueilli ses premiers étudiants le 27 octobre, est le premier bootcamp de programmation à Montréal.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Alexandre Taillefer parle de bonheur, d'éducation et de productivité

Blogue - À quoi sert l’éducation? Le Dragon Alexandre Taillefer classe ses idées en trois groupes.

Au moins, voici une histoire qui finit bien (apparemment)

Édition du 20 Décembre 2014 | RenĂ© VĂ©zina

BLOGUE. Le magicien Luc Langevin vient de réussir un des plus beaux coups de sa carrière.

OĂą en serons-nous le 5 janvier ?

11:44 | Jean Gagnon

Qu’allez-vous découvrir en consultant la page de vos cotes boursières le 5 janvier?