La pilule miracle est composée de PPP


Édition du 30 Juin 2018

La fermeture des grands laboratoires établis dans le Grand Montréal, au cours des dix dernières années, a fortement ébranlé l'industrie pharmaceutique au Québec. Or, voilà que ces grandes entreprises refont surface sous la forme de nouveaux partenariats ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Inde: les pauvres avant les pharmas

Mis à jour le 01/04/2013

BLOGUE. Décision historique pour l'économie indienne mais aussi pour les patients des pays ...

Le coût prohibitif pour lancer un nouveau médicament

22/03/2012

BLOGUE. Depuis des années, voire des décennies, l’industrie pharmaceutique se targue de produire ...

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.