Mobilisation pour attirer les jeunes travailleurs

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Mobilisation pour attirer les jeunes travailleurs

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Novembre 2014

Les mauvaises nouvelles qui ont touché l'industrie du meuble ces dernières années ont diminué son attrait auprès des jeunes en recherche d'emploi. Le centre collégial de transfert technologique EQMBO-Entreprises, spécialisé en transformation du bois en produits finis, se mobilise pour faire mieux rayonner le secteur auprès d'eux.


Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     


«À l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie du Cégep de Victoriaville, nous avons actuellement 200 offres d'emploi, des postes que nous n'arrivons pas à pourvoir, souligne l'enseignant Mario Beaulieu. À un certain moment, l'année dernière, nous en avions même 300 !»


Dans l'ensemble de l'industrie québécoise du meuble, le nombre d'emplois est passé de 14 551 à 9 432 de 2005 à 2010, une baisse de 35 %. Et comme chaque fermeture d'usine de fabrication de meubles est soulignée à grands traits dans les médias, l'image d'un secteur en déroute dans lequel il n'y a plus d'emplois s'est ancrée dans la tête de certains jeunes.


«Dans les faits, beaucoup d'entreprises manquent de main-d'oeuvre spécialisée, note Martin Corriveau, directeur d'estimation et projets majeurs chez Vic mobilier de magasins. Les employeurs recherchent des dessinateurs, des programmateurs, des estimateurs et beaucoup d'opérateurs d'équipements et de responsables de projets.»


Cliquez ici pour consulter le dossier Industrie du meuble     



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

Au fond, c'est quoi un bon boss?

BLOGUE. Il présente les quatre caractéristiques résumées par l'acronyme ÉÉPI, selon une étude québécoise...

À surveiller: Walmart, Air Canada et Bank of America

Il y a 55 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Walmart, Air Canada et Bank of America? Voici quelques recommandations d'analystes.