L'industrie peine à écouler ses copeaux de bois


Édition du 12 Mai 2018

La bonne nouvelle : l'appétit des constructeurs américains pour le bois d'oeuvre fait tourner les scieries québécoises à plein régime. La mauvaise : cette cadence entraîne ainsi une surproduction de copeaux dans les usines de sciage, qui n'arrivent pas à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Stella-Jones est entre de bonnes mains, après le départ des fondateurs

Le transfert d'actionnariat réglé, le fabricant de poteaux et de traverse peut se consacrer à son plan de relance.

Où le Russell 2000 va, le S&P/TSX suivra-t-il?

BLOGUE. Le Russell 2000 enfile les records. Le S&P 500 s'en fout, mais le S&P/TSX pourrait s'en inspirer.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.