Boralex acquiert des participations dans 5 parcs éoliens québécois pour 215 M$

Publié le 21/06/2018 à 09:09

Boralex acquiert des participations dans 5 parcs éoliens québécois pour 215 M$

Publié le 21/06/2018 à 09:09

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

Boralex a annoncé mercredi s'être entendue avec Invenergy Renewables pour racheter ses participations dans cinq parcs éoliens du Québec totalisant 201 mégawatts de puissance installée nette, en échange de 215 millions $.


L'entreprise montréalaise a en outre relevé sa prévision de croissance pour son exercice 2019. 


Les cinq projets éoliens de la transaction sont situés dans les municipalités régionales de comté d'Avignon et des Appalaches, dans l'est du Québec, et ils sont entrés en service entre mars 2012 et décembre 2016. Ils profitent de contrats d'achat d'électricité à long terme avec Hydro-Québec, qui viendront à échéance entre 2032 et 2041.


La transaction permettra à Boralex d'augmenter de près de 12% sa puissance installée nette, qui atteindra 1820 MW.


La société calcule que sa participation nette dans les projets générera environ 45 millions $ au titre du bénéfice avant impôts, intérêt et amortissement annualisé sur une base combinée. 


En tenant compte de l'acquisition annoncée mercredi, ainsi qu'à la conclusion récente de celle de Kallista et de l'apport à venir de projets en construction totalisant 277 MW, le producteur d'énergie table dorénavant pour un bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement d'entre 490 millions $ et 510 millions $ pour l'exercice 2019. Sa prévision précédente à ce chapitre se situait entre 405 millions $ et 425 millions $.


Boralex a souligné que ces nouveaux actifs, «de grande qualité», complétaient son portefeuille existant et l'exposait davantage au marché québécois.


«À la clôture, Boralex deviendra également le nouveau gestionnaire des sites, ce qui nous procurera des flux de trésorerie d'exploitation supplémentaires et devrait entraîner des synergies opérationnelles accrues pour Boralex dans son ensemble au fil du temps», a souligné le président et chef de la direction de Boralex, Patrick Lemaire, dans un communiqué.


Par ailleurs, la société a indiqué que son dividende annuel par action serait majoré de 4,8% pour s'établir à 66 cents. Il s'agissait de la deuxième augmentation du dividende en 2018, qui portait l'augmentation totale à 10%.


L'action de Boralex a perdu mercredi 47 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 20,94$. Sa prise de participation dans les cinq projets éoliens a été annoncée à la fermeture des marchés.

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 20 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Boralex met la main sur Kallista Energy Investment

20/04/2018 | lesaffaires.com

La société québécoise devient le plus important producteur éolien indépendant en France.

À surveiller: Boralex, Semafo et CN

24/01/2018 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Boralex, Semafo et du CN? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

19/09/2018 | François Normand

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

19/09/2018 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.