Assurer la relève en entreprise

Publié le 28/08/2013 à 14:16, mis à jour le 26/08/2013 à 15:51

Assurer la relève en entreprise

Publié le 28/08/2013 à 14:16, mis à jour le 26/08/2013 à 15:51

C’est avec l’idée de faire d’une bonne pratique un réflexe que le cégep a commencé à démarcher les entreprises pour leur proposer ses services en transfert intergénérationnel.
« On sait que d’ici les prochaines années, il faudra remplacer plus d'un million et demi de travailleurs qui partiront à la retraite.
Pour cela, la Commission du travail a mis sur pied un fond de développement de la reconnaissance des compétences de la main d’oeuvre pour financer des initiatives autour du transfert intergénérationnel », dit Mario Haman, conseiller pédagogique au cégep de Saint Jean de Richelieu.
Une enveloppe qui peut donc servir à mettre en place un dispositif d’accompagnement et de formation de la relève au sein des entreprises.
« Les employeurs peuvent ainsi identifier les personnes qui sont sur le départ, ou qui possèdent des compétences techniques clés dans l’entreprise, qui, si elles devaient quitter un jour, poseraient de sérieux problèmes », résume Mario Haman.
Après avoir réalisé un inventaire des compétences et des ressources disponibles, les formateurs du cégep Saint-Jean de Richelieu veillent à la transmission des techniques de formation et à l’élaboration d’un carnet d’apprentissage qui servira de référence aux gestionnaires, pour ensuite dupliquer le concept.
« Une fois formés, les gestionnaires deviendront des petits pédagogues qui interviendront auprès de leurs équipes pour les former », explique M. Haman.
Plus qu’une formation, c’est un véritable coaching personnalisé que propose le cégep.
Au total, près de 150 heures d’intervention coachée en entreprise seront nécessaires pour jeter les bases d’un bon transfert, sur une durée pouvant s’échelonner entre 8 et 12 mois.
« L’enjeu est vraiment d’impliquer à la fois les techniciens qui détiennent tout le savoir-faire technique et leurs superviseurs immédiats qui seront ensuite chargés de retransmettre ces connaissances à leurs équipes », détaille-t-il.
À noter : Emploi Québec peut prendre en charge jusqu’à la totalité des coûts de formation.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Aînés connectés : un marché prometteur

Édition du 15 Septembre 2018 | Chloé Machillot

Pour répondre à la demande croissante des aînés qui veulent apprendre à manipuler les nouvelles technologies, le ...

Formation des cadres

Édition du 25 Août 2018 | Marie-Pier Frappier

Le nouveau partenariat entre les deux écoles proposera au futurs cadres des programmes de développement professionnel ...

À la une

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

14:38 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour à 15:42 | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.