Acquisition importante pour Garaga aux États-Unis

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Septembre 2018

Acquisition importante pour Garaga aux États-Unis

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Septembre 2018

Par Pierre Théroux

La Promenade du Bassin, Montmagny [Photo: Stéphanie Allard]Les produits de Garaga sont offerts à travers un réseau de quelque 140 distributeurs en portes de garage. [Photo: 123RF]

Garaga ouvre grand les portes de son expansion. Le fabricant de portes de garage résidentielles et commerciales de Saint-Georges vient en effet d’acquérir Mid‑America Door, une entreprise américaine située en Oklahoma. Pour l’entreprise beauceronne, qui célèbre ses 35 ans cette année, c’est l’occasion d’accentuer et diversifier sa présence aux États-Unis.


« La position géographique de Mid‑America Door, au cœur des États-Unis, nous permet d’étendre notre rayon d’action dans le marché américain », commente Maxime Gendreau, coprésident de Garaga, qui dirige l’entreprise familiale fondée par son père Michel avec son frère jumeau Martin.


Les produits de Garaga étaient auparavant vendus dans une quinzaine d’états américains par un réseau de distributeurs situés principalement dans le Nord‑est et le Midwest des États‑Unis. Or, le réseau de distribution de Mid‑America Door est principalement localisé dans le centre‑sud des États‑Unis, mais s’étend aussi jusqu’en Californie et en Floride.


Grâce à cette transaction, les produits des deux compagnies seront maintenant disponibles dans plus de 40 états américains. Les États-Unis représenteront à l’avenir 40 % des ventes de Garaga, comparativement à 25 % aujourd’hui.


Mixité de produits


Le principal manufacturier de portes de garage isolées au Canada espère du même coup augmenter ses parts de marché dans des états qui généraient déjà des ventes. « En Nouvelle-Angleterre, on détient de 10 à 15 % des parts de marché, mais seulement 1 % dans l’État de New York. L’acquisition de Mid-America Door nous permet maintenant d’y offrir de nouveaux produits », estime M. Gendreau.


Garaga continuera en effet à faire croître les deux marques de façon séparée, tout en misant sur la distinction de leurs produits. La PME beauceronne a fait sa marque en fabriquant des portes de garage isolées au polyuréthane, tandis que Mid‑America Door est surtout reconnue pour ses portes non isolées ou isolées avec du polystyrène.


Le marché nord-américain des portes de garage compte une quinzaine de fabricants d’envergure. « Il y a eu beaucoup de consolidation ces dernières années », indique M. Gendreau qui attendait l’occasion d’acquérir un concurrent américain depuis quelque temps déjà.


Cette transaction n’est aucunement liée au vent de protectionnisme qui souffle sur les États-Unis depuis l’élection de Donald Trump, souligne-t-il. Un échec des négociations de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) « entraînerait des tarifs douaniers de seulement 5 % sur nos produits et nous pourrions absorber cette hausse », précise M. Gendreau.


L’entreprise, dont 95 % des portes de garage sont faites d’acier et 5 % en aluminium, n’est pas non plus touchée par les tarifs imposés sur ces matières premières. « On achète tout notre acier au Canada », indique M. Gendreau.


Près de 2 millions de portes


En 1983, alors âgé de 26 ans, Michel Gendreau réalisait son rêve de devenir entrepreneur en acquérant les actifs d’un fabricant de portes de garage de Saint-Georges qui comptait cinq employés. Aujourd’hui, Garaga emploie quelque 345 personnes, y compris la centaine d’employés de l’entreprise Mid‑America Door.


Outre sa nouvelle usine américaine et celle de Saint-Georges, la PME exploite aussi une usine de fabrication à Barrie, en Ontario, ouverte en 1995 pour soutenir alors la croissance des marchés ontariens, de l’Ouest canadien et de la région des Grands Lacs. Ses deux usines canadiennes ont fait l’objet d’agrandissement de 20 000 pieds carrés chacune au cours des deux dernières années, portant la superficie de l’usine de Saint-Georges à 148 000 pieds carrés et celle de Barrie à 115 000 pieds carrés. L’usine de Ponca City en Oklahoma totalise pour sa part 180 000 pieds carrés.


Depuis sa création il y a 35 ans, Garaga a vendu plus de 1,7 million de portes de garage. Aujourd’hui, elle offre plus de 15 000 combinaisons de portes, en fonction notamment des dimensions, des couleurs, ou encore des styles, fabriquées uniquement sur mesure. « On n’a pas d’inventaire de produits. Les acheteurs peuvent même se rendre sur le site pour concevoir virtuellement leurs propres portes », précise Maxime Gendreau.


Ses produits sont offerts à travers un réseau de quelque 140 distributeurs en portes de garage. « Les trois quarts de nos commandes proviennent directement en ligne des distributeurs qui peuvent se rendre chez les clients munis d’un iPad pour faire les soumissions et les commandes », explique M. Gendreau. Le marché résidentiel représente 70 % des ventes de Garaga, dont 60 % proviennent du marché de la rénovation.



CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FOCUS RÉGIONAL: CHAUDIÈRE-APPALACHES»

http://www.lesaffaires.com/dossier/focus-regional-chaudiere-appalaches


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FOCUS RÉGIONAL: CHAUDIÈRE-APPALACHES»


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Chaudière-Appalaches : Marquis Imprimeur acquiert Webcom

Édition du 13 Octobre 2018 | Marie-Pier Frappier

Marquis Imprimeur, dont le siège social se trouve à Montmagny, a annoncé l'acquisition de Webcom. Cela porte la ...

Montmagny, ou quand une ville refuse de baisser les bras

Édition du 15 Septembre 2018 | René Vézina

Le ciel est tombé sur la tête des citoyens de Montmagny en mai 2014.

À la une

En quoi #MoiAussi concerne aussi les conseils d’administration

BLOGUE INVITÉ. Voici des actions concrètes que les CA de PME peuvent poser pour gérer les risques de harcèlement.

Anfibio chausse une nouvelle génération

13:57 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Cinquante ans après sa création, la PME ouvrira son premier atelier-boutique.

Le prix des propriétés multirésidentielles en hausse en 2018

13/11/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses des prix médians des propriétés multirésidentielles dépassent celles des unifamiliales.