Le nouveau contrat de Bombardier a peu de retombée pour le Québec

Publié le 11/12/2018 à 16:39

Le nouveau contrat de Bombardier a peu de retombée pour le Québec

Publié le 11/12/2018 à 16:39

Par La Presse Canadienne

Bombardier Transport s’apprête à décrocher un juteux contrat pouvant atteindre 3,6 milliards $ US aux États-Unis, mais qui devrait toutefois avoir peu de retombées positives pour son usine québécoise de La Pocatière.


Le conseil d’administration du réseau de transport du New Jersey Transit doit se réunir mercredi pour octroyer l’autorisation de signer un contrat avec l’entreprise québécoise, principalement pour l’achat de 113 véhicules passagers multiniveaux.


En incluant des pièces de rechange et d’autres équipements, la somme devrait atteindre 669 millions $ US. De plus, le contrat comporterait 14 options pour 636 véhicules supplémentaires pour la New Jersey Transit ainsi que 250 autres qui seraient destinés à la Southeastern Pennsylvania Transportation Authority (SEPTA).


En tenant compte de l’ensemble des options, la commande pourrait potentiellement atteindre 999 voitures, pour un total de 3,6 milliards $ US.


Un porte-parole de Bombardier, Eric Prud’homme, n’a pas voulu commenter, mais a indiqué que l’entreprise était « contente » de voir que son nom figurait à l’ordre du jour de la réunion du conseil d’administration.


Toutefois, les clauses de type Buy America exigeant un seuil minimal de contenu local font en sorte que c’est principalement à l’usine de Bombardier à Plattsburgh que le travail découlant de cette entente s’effectuera.


Actuellement, au moins 65 % du coût de tous les composants doivent être fabriqués aux États-Unis et l’assemblage final doit s’effectuer en territoire américain. Le seuil de contenu minimal passera à 70 % en 2020.


À la Bourse de Toronto, l’action de catégorie B de Bombardier a clôturé à 2,18 $, en hausse de huit cents, ou 3,81 %.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La vague des micro-distilleries frappe la Belle Province

Édition du 12 Janvier 2019 | Daniel Germain

Aujourd'hui, on trouve une dizaine de vodkas québécoises et trois fois plus de gins made in Quebec.

CGI, l'effet du «shutdown» américain dans la mire

Washington représente 12,7% des revenus de CGI, mais la majorité des contrats sont de nature essentielle.

Le «shutdown» pèse sur l'économie américaine

11:36 | AFP

Aucune solution immédiate n’apparaît pour mettre un terme à la fermeture partielle des administrations.