La Chine: quel est l'état du marché?

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Octobre 2016

La Chine: quel est l'état du marché?

Offert par Les Affaires


Édition du 08 Octobre 2016

Par François Normand

[Photo: 123rf]

Principal moteur de l'économie mondiale, la Chine continue sa lente décélération économique. Cette année, la deuxième économie de la plantère devrait croître de 6,6 %, puis augmenter de 6,2 % en 2017, prévoit le FMI.


Mehran Nakhjavani est néanmoins optimiste à court terme en ce qui concerne l'économie chinoise, qui a repris du poil de la bête depuis janvier, notamment en raison de la reprise immobilière. «Quand la construction progresse en Chine, le PIB va mieux», dit-il.


Au deuxième trimestre, le PIB de la Chine a crû de 6,7 %, alimenté par le dynamisme de l'immobilier et le programme de stimulation du gouvernement chinois.


Toutefois, le cycle immobilier tire à sa fin, et un recul est probable en 2017, selon MRB. Cette situation est susceptible de créer un «atterrissage difficile», à moins que les autorités n'encouragent davantage l'investissement privé.


À long terme, le haut niveau d'endettement de la Chine est préoccupant, même si cette dette est détenue par des intérêts chinois. Au premier trimestre, la dette totale de la Chine (ménages, gouvernements, secteur privé) a atteint 237 % du PIB.


Celle du Japon totalisait 379 % du PIB en septembre 2015, selon la Banque des règlements internationaux (BRI). En moyenne, la dette totale des pays émergents représentait 175 % de leur PIB, tandis que celle des pays développés correspondait à 258 %.


Quels sont les meilleurs FNB pour y investir ?


Daniel Straus apprécie le Vanguard FTSE Emerging Markets All Cap Index (VEE), où la Chine occupe 28,7 % de la répartition géographique. «Ce FNB est très diversifié et représente bien l'ensemble des marchés émergents», dit-il.


Il ne suggère pas un FNB 100 % chinois, car il estime que ce marché comporte des risques pour les investisseurs. «La Chine a d'excellentes perspectives de croissance à long terme, mais elle a été récemment l'épicentre du risque global.»


Malgré tout, les principaux titres du fonds comptent de grandes sociétés chinoises comme Tencent Holding, China Construction Bank ou China Mobile.


Michel Doucet suggère l'iShares MSCI China Index (MCHI), entre autres parce qu'il offre des plafonds par secteur. Par exemple, le plus important secteur, celui des technologies de l'information, équivaut à 30,24 % des actifs sous gestion.


Les sociétés financières occupent aussi une place de choix, à 29,84 %. Et même si l'endettement est préoccupant en Chine, les titres des sociétés financières sont sécuritaires, car «le gouvernement contrôle les grandes banques chinoises», souligne Michel Doucet.


Alain Desbiens propose le FINB BMO actions chinoises (ZCH) qui investit dans les grandes capitalisations boursières de la Chine. Fait particulier, ce fonds investit 22,36 % de l'actif dans la consommation discrétionnaire.


Le géant du commerce électronique Alibaba Group est d'ailleurs le principal titre, avec un poids de 11,7 %.


Quels sont les risques politiques ?


La purge anticorruption dans la province du Liaoning ralentira le processus visant à réduire la surcapacité de production dans l'industrie du charbon et de l'acier d'ici la fin de 2016, souligne Eurasia Group dans une note.


Dans cette province, ces filières valent respectivement 2 % et 8 % de la production chinoise. Cette situation pourrait exercer une pression à la baisse sur les prix mondiaux, car elle maintient une offre excédentaire en Chine.


Trajectoire politique du pays : Eurasia a une évaluation neutre à court terme et positive à long terme.


En chiffre...


→ Croissance du PIB : 6,6 % (en 2016) et 6,2 % (en 2017)


→ Inflation : 2,5 %


→ Taux de change (yuan chinois) : 1 CNY = 0,1499 $ US


→ Ratio cours/bénéfice pour 2017 : 13,6


→ Moyenne historique sur 10 ans : 13,5


Sources : FMI, OCDE, Bloomberg, Economist Intelligence Unit


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Un nouveau FNB pour diversifier ses rendements canadiens

Édition du 23 Février 2019 | Dominique Beauchamp

Il est désormais possible d'investir dans une quarantaine d'entreprises à «contrôle» familial par le fonds ...

FNB: Comment Banque Nationale Investissements veut faire sa place

18/02/2019 | Stéphane Rolland

En entrevue, Annamaria Testani, vice-présidente chez BNI, nous explique sa stratégie.

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?