Grandir dans un secteur en mutation

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Novembre 2015

Grandir dans un secteur en mutation

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Novembre 2015

Caty Bérubé, lauréate des Prix Femmes d'affaires du Québec dans la catégorie Entrepreneure, grande entreprise.

LAURÉATE - Après avoir travaillé plusieurs années à son compte, Caty Bérubé fonde en 2004 les Éditions Pratico-Pratiques, une des rares entreprises indépendantes dans une industrie dominée par les grands. Cette aventure était risquée : «Je savais qu'entre le moment où je lançais la production et celui où je commençais à percevoir des revenus, il y aurait un bon délai. Mes hésitations n'ont pas duré longtemps, car j'y croyais vraiment», raconte Caty Bérubé, lauréate des Prix Femmes d'affaires du Québec dans la catégorie Entrepreneure, grande entreprise.


Cliquez ici pour consulter le dossier Femmes d'affaires : défi croissance


L'avenir lui a donné raison. Les Éditions Pratico-Pratiques publient maintenant six magazines ainsi que deux collections de livres de cuisine. L'éditeur est le deuxième en importance au Québec pour le nombre de magazines produits.


La clé du succès ? Innover et croire en ses moyens. «Je n'ai pas vraiment peur. Sinon, je n'aurais pas choisi cette voie. Quand je ne dors pas la nuit, c'est parce que trop d'idées me trottent dans la tête.»


Cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas traversé son lot d'obstacles. En 2009, la firme a connu une année difficile. Plutôt que de réduire les dépenses, Caty Bérubé a décidé d'investir. Elle a acheté un bâtiment où se concentrent toutes les activités de la maison d'édition. «Le fait de tout regrouper sous le même toit nous donne de la flexibilité, nous permet d'être plus productifs et de travailler sur plus de projets.»


Cette synergie a mené à la publication, en 2010, du magazine 5-15, qui propose des recettes de 5 ingrédients prêtes en 15 minutes, et au lancement de la série de livres Les plaisirs gourmands de Caty.


Caty Bérubé a aussi diversifié ses sources de revenus qui provenaient uniquement de la vente des magazines en kiosque. «Nous avons maintenant une formule d'abonnements, de la publicité, un site Web qui génère des revenus et des partenaires pour lesquels nous produisons des contenus. Dès 2010, nous sommes redevenus rentables. Depuis, notre chiffre d'affaires croît d'environ 25 à 40 % chaque année.»


Le plus grand risque qu'elle ait jamais pris


«Lancer ma maison d'édition, alors que le domaine de l'imprimé est en déclin et que la concurrence est féroce, et oser enrichir ma collection avec de nouvelles séries de livres et de magazines.»


Ce qu'elle aimerait réaliser en affaires


«Continuer de gagner des parts de marché avec mes magazines et mes livres et, ainsi, faire mentir ceux qui prédisent la mort de l'imprimé. Également, utiliser toutes les plateformes pour mieux comprendre nos lecteurs et faire rayonner nos contenus.


Cliquez ici pour consulter le dossier Femmes d'affaires : défi croissance

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

L'IA fait peur aux femmes!

22/11/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Dans certains métiers, la majorité des Canadiennes pensent perdre leur emploi d'ici 10 ans à cause de l'IA.

C'est la 18e édition du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

À l’occasion du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec, découvrez des Québécoises qui incarnent l’excellence.

OPINION Danielle Danault: une réussite à toute allure
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Caroline Desautels: se renouveler sans cesse
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Sylvie Senay: la reine du bio
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel

À la une

Un nouveau quartier naîtra aux abords du Pont Jacques-Cartier

Laissé à l'abandon depuis des décennies, le développement de ce quadrilatère améliorera l'image du secteur.

Les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit

Mis à jour à 16:26 | AFP

À deux mois et demi de la date prévue de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'incertitude persiste.

Legault courtisera de nouveaux investisseurs étrangers en France

En une année, le Québec transige davantage avec l’État américain du Texas qu’avec la France tout entière.