Cahier automobile: Les manufacturiers dans la course au marketing

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Juin 2014

Cahier automobile: Les manufacturiers dans la course au marketing

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Juin 2014

Les constructeurs, comme Mercedes (notre photo), investissent des sommes importantes chaque année pour se tailler une place dans ce monde concurrentiel de la course.

Alors que le Tout-Montréal ne vibre que pour la Formule 1, seul événement de sports motorisés qui continue de trouver grâce aux yeux des amateurs, le monde de la course est pourtant plus actif que jamais. Il faut dire que les constructeurs investissent beaucoup chaque année pour se tailler une place dans ce monde concurrentiel.


L'idée n'est pas nouvelle puisque, depuis ses débuts, la Formule 1 compte sur les constructeurs automobiles pour investir massivement. Mais bien au-delà de ce grand cirque, les séries de course sont abondantes, et presque toutes reçoivent le soutien direct ou indirect de grands constructeurs.


Impossible de faire le portrait de tous les constructeurs, mais quelques exemples méritent d'être soulignés. Comme Mercedes-Benz et Infiniti en Formule 1 et les véhicules des constructeurs américains avec Nascar, ou même ceux de Toyota qui tentent de créer les pilotes de demain en karting.


Les autres constructeurs sont aussi abondamment impliqués dans le monde du sport motorisé. Les trois grands allemands, par exemple, se font la lutte dans un championnat national appelé DTM où, heureux hasard, brille le Québécois Bruno Spengler depuis plusieurs années.


Chez Porsche, on investit dans plusieurs séries, notamment la série Le Mans avec la nouvelle 919 en 2014. Mais c'est la série GT3, qui a fait un retour au Canada au cours des dernières années, qui retient l'attention. Au menu, une série monotype mettant en vedette des conducteurs privés et leur voiture Porsche 911 GT3.


Soutien aux résultats


Du côté des constructeurs japonais, la présence est moins grande au sein des séries internationales, mais tous sont directement en compétition dans une ou plusieurs séries disputées localement, au Japon.


Enfin, il ne faudrait pas négliger l'aide financière consentie par les grands constructeurs aux pilotes. Pas question ici de commandite, mais de soutien aux résultats. Chez Mini par exemple, on verse des montants de quelques milliers de dollars aux pilotes qui, au volant d'une voiture Mini, se classeront parmi les trois premiers lors de différents événements de course locale ou régionale au Canada. Plusieurs autres constructeurs font la même chose.


Interrogés sur les motifs de leur implication en sports motorisés, les constructeurs diront la même chose : dans les grandes séries, on espère utiliser les données recueillies pour développer les voitures. Mais pour les séries moins internationales, il s'agit d'abord d'une question de marketing. À quel endroit est-il plus facile de rejoindre des amateurs qu'autour d'un circuit fermé ?


Cliquez ici pour consulter le dossier auto


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le rival chinois de Tesla perd des plumes lors de son démarrage

Mis à jour le 12/09/2018 | AFP

Après le lancement d’un premier 4x4 urbain électrique, NIO avait annoncé vouloir le commercialiser dès 2020 aux É-U.

Apple entrera-t-elle dans l'automobile ?

Édition du 15 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le prochain axe de croissance d'Apple sera-t-il l'automobile ? La question nous est venue à l'esprit, il ...

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

Il y a 21 minutes | Diane Bérard

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...