Le soleil pointe son nez à Hydro-Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Septembre 2017

Le soleil pointe son nez à Hydro-Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Septembre 2017

[Photo: 123rf]

DOSSIER ÉNERGIE - La chute vertigineuse des coûts de l’énergie solaire dans les dernières années ont convaincu Hydro-Québec qu’il valait mieux se familiariser avec la filière, qui tôt ou tard fera son entrée sur le marché énergétique québécois.


Hydro-Québec souhaite ainsi développer dans les prochaines années un parc solaire d’une capacité de 100 mégawatts (MW), au coût de 200 millions de dollars. L’objectif n’est pas tant de produire de l’électricité au Québec que de développer une expertise à l’interne.


«Pour Hydro-Québec, il est hautement stratégique de bien connaitre cette filière-là, pour la produire au Québec mais également dans l’optique de développement de nos activités à l’international», explique Marc-Antoine Pouliot, conseiller principal aux affaires publiques et médias. «On souhaite probablement acheter des participations, devenir acquéreurs de compagnies énergétiques ailleurs à travers le monde, et il y a de fortes chances que ces compagnies-là soient actives dans le secteur de l’énergie solaire.»


La première phase aura une capacité de moins de 10 MW –rien pour alourdir les surplus d’Hydro-Québec, d’autant plus que l’énergie solaire fonctionne de façon intermittente. L’électricité produite pourrait être achetée par Hydro-Québec Distribution ou se retrouver sur les marchés d’exportation.


En attendant la «révolution solaire»


Il faut dire que les coûts de l’énergie solaire ont chuté de façon vertigineuse dans les dernières années. Ils ne représentent plus que le quart de ce qu’ils étaient en 2009 et ils baisseront encore de 66 % dans les 20 prochaines années, selon la Banque mondiale.


Pour Hydro-Québec, le coût de production de l’électricité solaire n’entre pas en compétition avec celui des barrages installés, de l’ordre de 0,2 ou 0,3$ du kilowattheure (kWh) –les tarifs les plus bas en Amérique du nord. Par contre, il se rapproche du coût de production des nouvelles installations hydroélectriques, tels ceux de La Romaine, qui devraient tourner autour de 0,7$ du kWh. «Les prix pourraient se ressembler», dit M. Pouliot.


Le Québec compte une trentaine d’entreprises dans le secteur, dont Volts Énergies à Laval ou STACE à Saint-Augustin-de-Desmaures. La province compte près de 110 systèmes installés, qui totalisent 862 KW (0,86 MW).


«Il y a une demande grandissante dans les pourvoiries, sur les îles du fleuve et du golfe, dans les camps de chasse et les chalets de pêche», note Jean-François Samray, président-directeur général de l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable. «Il y a aussi de plus en plus de constructeurs immobiliers qui installent des filages au grenier dans leurs projets domiciliaires, pour éventuellement recevoir des panneaux solaires.»


La «spirale de la mort»


Le Québec compte environ 125 autoproducteurs. Les tarifs d’électricité sont si bas que l’autoproduction solaire n’est pas encore rentable. C’est pourquoi la province ne connait pas de «révolution solaire» comme dans les états de la Nouvelle-Angleterre par exemple, où l’électricité est beaucoup plus chère. Déjà, les coûts du solaire sont à parité avec les tarifs en vigueur dans une vingtaine d’états américains.


Hydro-Québec estime toutefois que le coût du solaire rejoindra ses tarifs d’électricité autour de 2025. Il s’agira alors d’éviter ce que les distributeurs appellent la «spirale de la mort», soit le cercle vicieux provoqué par la multiplication des autoproducteurs qui revendent leur électricité au réseau central, faisant augmenter les tarifs du reste des usagers et convainquant ainsi d’autres usagers de devenir autoproducteurs.


«On n’est pas au point où on peut annoncer quoi que ce soit, mais on veut assurer stabilité du réseau et protéger les tarifs de nos clients», dit M. Pouliot.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER ÉNERGIE: LE MARCHÉ DU CARBONE PREND DU MIEUX

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La Californie rend obligatoire les panneaux solaires sur les nouveaux bâtiments

10/05/2018 | AFP

Le but est de réduire de 50% la consommation énergétique dans les nouveaux logements.

10 choses à savoir vendredi

13/04/2018 | Alain McKenna

Des grillons dans les hot-dogs Maple Leaf? Uber veut louer votre auto. Combien pour Google et Facebook sans pub?

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.