Chine: un marché du carbone verra le jour

Publié le 19/12/2017 à 08:49

Chine: un marché du carbone verra le jour

Publié le 19/12/2017 à 08:49

Par AFP

Photo: 123rf.com

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, a dévoilé mardi un projet de marché national du carbone, qui devrait devenir la principale plateforme d'échanges de quotas d'émissions de la planète.


Le pays consomme chaque année davantage de charbon que toutes les autres nations réunies. Il est encore très dépendant de l'énergie fossile pour le chauffage et la production d'électricité.


«Le lancement du marché du carbone chinois montre l'engagement croissant dans le monde pour fixer un prix à la pollution et pour diriger les investissements vers les technologies propres», a réagi Femke de Jong, directrice des politiques à Carbon Market Watch, un organisme d'observation du marché du carbone.


La Chine est le premier investisseur planétaire dans les énergies renouvelables. Elle pourrait également devenir un leader mondial dans la lutte contre le changement climatique, suite au retrait annoncé des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat, signé en 2015.


« Le marché du carbone dévoilé par la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC)-- l'agence chinoise de planification économique -- pourrait changer drastiquement la donne pour les fournisseurs d'énergie et les industries énergivores en Chine. »


 


«L'objectif de ce programme est de diminuer les rejets de gaz à effet de serre», a indiqué Zhang Yong, le vice-président de la NDRC. «Nous cherchons à réduire les émissions grâce à des mécanismes basés sur le marché.»


La commission n'a pas précisé à quelle date sera lancé ce marché national du carbone.


Mais la priorité sera de mettre en place ce système dans le secteur très polluant de la production d'électricité, où quelque 1700 compagnies ont émis plus de 3 milliards de tonnes de carbone, a cependant souligné la NDRC.


Le programme chinois a été élaboré grâce aux enseignements tirés de sept marchés au carbone déjà existants aux niveaux provincial et municipal.


«Rien qu'avec les échanges de droits d'émissions réalisés dans le secteur de la production d'électricité, on dépassera déjà, en volume, celui de l'ensemble des autres pays du monde», a souligné Li Gao, un responsable du service changement climatique à la NDRC.


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.