Financière Sun Life encourage ses employés à faire carrière

Publié le 30/05/2013 à 15:29, mis à jour le 04/06/2013 à 16:15

Financière Sun Life encourage ses employés à faire carrière

Publié le 30/05/2013 à 15:29, mis à jour le 04/06/2013 à 16:15

Par Julie Roy

Pour la Financière Sun Life, la rétention est un facteur clé de l'efficacité. L’entreprise spécialisée en services financiers et en assurance vie et santé considère qu’un employé qui connaît l'entreprise et son secteur d'activité permet de gagner du temps et de l’énergie en plus d’offrir un service exemplaire aux clients.


Le taux de roulement du personnel de l’entreprise, tous postes confondus, est de 8.5 %,  mais il est beaucoup plus élevé pour les emplois au centre d’appel. « C’est un lieu où la concurrence est très forte et où on retrouve beaucoup d’étudiants. À Montréal, par exemple, nous sommes loin d’être les seuls. Il y a les institutions financières et les grandes entreprises de télécommunications », signale Marie-France Lafleur, vice-présidente adjointe et partenaire ressources humaines.


Dans ce contexte, la possibilité de progresser au sein de l’entreprise est un argument important pour fidéliser le personnel. «  Nos employés peuvent aspirer aux postes de formateur et de gestionnaire. Ils peuvent changer de service et évoluer vers le marketing, la comptabilité ou la gestion des ressources humaines. On peut démarrer au service à la clientèle et devenir conseiller aux communications, par exemple », souligne Mme Lafleur.


L’entreprise offre également aux professionnels provenant d’autres domaines de poursuivre une deuxième carrière chez elle : infirmière, ergothérapeute, dentiste, pharmacien, etc. « Ils peuvent œuvrer par exemple comme analyste de réclamation. Le monde médical est complexe et nous avons besoin de leur expertise », assure Mme Lafleur.


Pour ouvrir des horizons à ses employés, l’entreprise a organisé l’automne dernier une foire d’emplois à l’interne. L’évènement a été un succès, si bien qu’un autre est prévu en octobre prochain. « Près de 60 postes étaient ouverts à l’interne et de nombreux employés ont sollicité des rencontres et pris des informations pour aller à un autre poste.»

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Comment la technologie fait évoluer la prestation de service

Édition du 24 Novembre 2018 | Richard Cloutier

Pour les PME tout autant que les grandes entreprises, offrir un programme d'assurances collectives est une façon de se ...

Les nouvelles tendances en assurance collective

Édition du 24 Novembre 2018 | Richard Cloutier

Bien que la plupart des employeurs continuent d'offrir des avantages «classiques» comme un régime d'assurance ...

À la une

Metro: les faits saillants de la conférence avec les analystes

Il y a 34 minutes | Stéphane Rolland

Le point sur le commerce en ligne, l’intégration de Jean Coutu et l’inflation alimentaire.

Metro reprend les rachats d'actions

Après une pause d’un an pour rembourser de la dette, l’épicier relance son programme de rachat d’actions.

Bourse: le pire est-il passé?

BLOGUE. Un stratège de Montréal nous livre ses repères pour le S&P 500, les puces américaines et le pétrole canadien.