C'est beau la vie sous l'eau !

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Septembre 2015

C'est beau la vie sous l'eau !

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Septembre 2015

Par Claudine Hébert

Les îles Turques et Caïques sont réputées pour la splendeur de leurs fonds marins accessibles à longueur d’année. [Photo : Turks and Caicos Tourist Board]

Les plus beaux fonds marins de la planète dévoilent leurs trésors à tous ceux qui ne craignent pas de descendre sous la surface de l'eau. À vos masques et à vos palmes, on plonge !


Cliquez ici pour consulter le dossier Luxe


Splendeurs sous-marines des îles Turques et Caïques


C'est dans l'île de West Caicos (ou Caïque de l'Ouest), accessible par Providenciales, que les plongeurs ont droit à quelques-uns des plus beaux murs de plongée de la planète. Sur la côte ouest de cette île inhabitée, où l'on peut voir à plus de 100 pieds sous l'eau, un grandiose spectacle marin vous attend. Formés par la rencontre des eaux de l'Atlantique et des bancs des Caïques, d'immenses murs coralliens s'y dressent. Ils sont recouverts d'étranges et énormes éponges baril et oreilles d'éléphant orange, de tubes éponges et de plusieurs récifs de corail noir, désormais une rareté dans les Caraïbes. Les murs ne sont pas les seuls témoins de ces merveilles. Raies tachetées, tortues de mer et même requins semblent fort apprécier l'endroit.


Outre les splendeurs naturelles de ces fonds sous-marins, les îles Turques et Caïques comptent plusieurs épaves coulées entre les 16e et 18e siècles. Au sud de Salt Cay, par exemple, les plongeurs peuvent apercevoir l'épave de l'Endymion, un vaisseau britannique coulé en 1790. Bien que personne n'y pénètre, ses 44 canons, ses ancres et ses pierres de ballast sont toujours visibles.


Avec qui plonger ? L'entreprise Dive Provo, située à Providenciales, offre des cours de certification pour débutants et plongeurs avancés, des sorties de jour, y compris des sorties de nuit qui sont particulièrement mémorables les soirs de pleine lune, dans les eaux de Grace Bay. Vous pouvez plonger à longueur d'année dans les îles Turques et Caïques, bien que les meilleures périodes soient de janvier à mars, lorsque les baleines à bosse sont au rendez-vous. Où dormir ? Au Grace Bay Club, une luxueuse propriété 5 étoiles où toutes les suites et les villas privées ont vue sur l'océan. S'y trouvent également l'un des plus chics restos de l'île, l'Infiniti, et de phénoménaux ceviches de conques.


Atolls et barrière de corail au Belize


Avoir dans sa cour la plus grande barrière de corail du monde, après celle de la côte est de l'Australie, contribue largement à faire du Belize l'une des destinations les plus courues par les amateurs de plongée sous-marine.


Avant même d'arriver dans ce tout petit pays de l'Amérique centrale, un dilemme s'impose. À moins d'y passer de longs mois, quel lieu choisir pour plonger parmi la centaine de sites aussi spectaculaires que colorés que propose cette destination bordée par l'Atlantique ?


Il est fort possible, lors de votre première visite, que vous craquiez pour les secteurs de Turneffe Island et du Lighthouse Reef Atoll. Ces endroits, situés à plus de 90 minutes de la rive, se comparent à la quête du Saint Graal pour l'élite de la plongée. Ce sont en fait des atolls, des îles en forme d'anneau constituées de récifs coralliens. Ces formations géologiques recèlent de vertigineux murs qui se dressent sur plus de 3 000 mètres sous l'eau. Le clou de cette sortie revient toutefois au trou bleu, le Blue Hole. Un bassin de plus de 400 pieds élevé au statut de légende depuis que Jacques Cousteau y a navigué à bord de La Calypso dans les années 1970. Toutefois, la présence des requins a transformé cette sortie technique en une aventure un peu plus sportive...


Si vous aimez les foules et l'action, optez pour les plongées au nord de la barrière de corail. La petite localité de San Pedro, dans l'île d'Ambergris Caye, a des airs de Key West des années 1960. En plus d'une foule de bars et de boutiques, c'est là que se trouve le Hol Chan Marine Reserve, devenu le premier parc marin officiel du Belize en 1987.


Au contraire, si vous recherchez plutôt la tranquillité et les espaces sauvages, prenez la direction de Placencia, où la partie sud de la barrière de corail vous attend. Vous y prendrez un bain de cultures maya et créole, et vous aurez accès aux plus belles plages du pays, notamment au Laughing Bird Caye National Park, où pullulent coraux à corne de cerf et anémones.


Où loger ? Au Las Terrazas Resort, un tout petit complexe, mais ô combien luxueux, de 37 unités. Il est situé dans l'île d'Ambergris Caye, où la plongée sous-marine ou en apnée se pratique sur place.


Cliquez ici pour consulter le dossier Luxe



image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Gaspésie: vous pourriez faire mieux !

BLOGUE INVITÉ. Où, en Gaspésie, est passé le plaisir de faire vivre une belle expérience aux visiteurs?

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

À la une

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Republik ne veut que des clients générant un impact positif

BLOGUE. Certaines entreprises filtrent leurs fournisseurs. L'agence de communication Republik filtrera ses clients.

Open banking: «la protection des données doit être la priorité»

Brandon Dewitt, de MX.com, pense qu’il est temps de réfléchir au contrôle qu’ont les épargnants sur leurs données.