Cahier automobile: Freins Absco a su s'adapter

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Juillet 2014

Cahier automobile: Freins Absco a su s'adapter

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Juillet 2014

Par Claudine Hébert

Claude Dussault, de Freins Absco

Depuis la création de Freins Absco en 1950, le vieillissement du parc automobile a toujours souri à cette entreprise familiale de Québec spécialisée dans la fabrication de pièces de freins. Sa capacité de s'adapter aux fluctuations du marché ne lui a pas nui non plus.


Au lendemain de la crise de 2008, la firme est devenue le seul manufacturier de câbles de frein à main en acier inoxydable en Amérique du Nord pour le secteur de l'après-marché. Contrairement aux concurrents qui préconisaient la fabrication de masse, Freins Absco a privilégié la fabrication à petite échelle.


«Nous avons développé une expertise afin de fabriquer des câbles pour plus de 3 200 modèles de voitures, plus particulièrement les modèles européens et asiatiques. Encore aujourd'hui, dès qu'un nouveau modèle est lancé sur le marché, on analyse le produit pour répondre rapidement à l'éventuelle demande lorsque la pièce d'origine brisera», rapporte Claude Dussault, propriétaire de Freins Absco.


Cette division représente désormais plus de la moitié des revenus de l'entreprise. Et d'ici cinq ans, souligne M. Dussault, elle devrait représenter 60 % du chiffre d'affaires de 5 à 10 millions de dollars.


«Il suffirait que la province de Québec impose une inspection annuelle des voitures usagées comme le font la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick pour que le marché du câble de frein à main explose», signale M. Dussault.


En 1990, c'étaient les pièces de réusinage de freins qui assuraient 75 % des revenus de l'entreprise. «Aujourd'hui, ces pièces d'origine sont plus solides. Par conséquent, notre division de réusinage est carrément en chute libre et ne compte plus que pour 15 % de nos revenus», indique M. Dussault. Pour limiter cette perte de marché, Freins Absco a créé une division de distribution de freins à disque et à sabots dans les années 2000, qui représente de 35 à 40 % des revenus.


Cliquez ici pour consulter le dossier auto

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le rival chinois de Tesla perd des plumes lors de son démarrage

Mis à jour le 12/09/2018 | AFP

Après le lancement d’un premier 4x4 urbain électrique, NIO avait annoncé vouloir le commercialiser dès 2020 aux É-U.

Apple entrera-t-elle dans l'automobile ?

Édition du 15 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le prochain axe de croissance d'Apple sera-t-il l'automobile ? La question nous est venue à l'esprit, il ...

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

13:38 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.